•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Normand Beaudoin songe sérieusement à un retour à la mairie de La Tuque

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Normand Beaudoin songe sérieusement à un retour à la mairie de La Tuque

Rattrapage du vendredi 6 novembre 2020
Normand Beaudoin

Normand Beaudoin lors de sa dernière séance du conseil municipal de La Tuque en tant que maire

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

L'ancien maire de La Tuque, Normand Beaudoin, dit songer « très sérieusement » à la possibilité de se lancer dans la course à la mairie.

C’est ce qu’a affirmé M. Beaudoin en entrevue à Toujours le matin, à un an du prochain scrutin municipal. Tu sors de la politique, mais la politique ne sort pas de toi, a-t-il lancé.

Ceci dit, il prendra le temps des Fêtes pour évaluer la situation et prendre une décision. Chose certaine, celui qui a été maire entre 2009 et 2017 croit avoir encore des choses à accomplir pour la municipalité. Il dit avoir eu la piqûre au cours de son passage comme premier magistrat.

Je suis sûr que quand je suis devenu maire, mon père s’est retourné dans sa tombe. On n’était pas des gens de politique, mais je me suis aperçu qu’en travaillant avec les bonnes personnes et en travaillant ensemble, on pouvait accomplir des belles choses.

Climat tendu à La Tuque

Normand Beaudoin n’a pas voulu commenter davantage la situation tendue à La Tuque. Une pétition circule en ce moment pour demander à ce que le maire actuel, Pierre-David Tremblay, ne sollicite pas de nouveau mandat.

M. Beaudoin dit réserver ses commentaires en raison de son rôle de vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice. Il affirme tout de même être « attristé » de la situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi