•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Classes-bulles et enfants isolés au service de garde : pas de nouvelles du ministre

Rattrapage du jeudi 29 octobre 2020
Des jeunes dans une cour d'école.

Des enfants dans une cour d'école.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Les éducatrices d'un service de garde en milieu scolaire de Bécancour qui avaient interpelé le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge il y a deux semaines n'ont toujours pas eu de ses nouvelles.

L’une des deux éducatrices, Andrée Bernet, a confirmé en entrevue à Toujours le matin qu’elle n’a eu aucun retour au sujet de la lettre qu’elle avait cosignée et envoyée au ministre.

Cette lettre, qui avait aussi été relayée par différents médias, voulait attirer l’attention du ministre sur le fait que des enfants qui fréquentent le service de garde avant ou après l’école se retrouvent seuls dans leur coin en raison des classes-bulles.

Aucune mesure n’a été prise pour aider les enfants pris dans leur bulle, a-t-elle déploré. Nos enfants doivent s’adapter, mais c’est difficile d’expliquer la situation à un enfant qui fréquente la maternelle 4 ans.

Je sens qu’on délaisse les enfants, c’est vraiment triste.

Andrée Bernet, éducatrice en service de garde dans une école

Andrée Bernet comprend tout à fait que les mesures sanitaires mises en place dans les écoles sont nécessaires, mais croit que certains assouplissements pourraient être faits pour permettre aux enfants de ne pas être isolés.

Par exemple, une enfant de sixième année qui est la seule de sa classe à se trouver en service de garde pourrait jouer avec les enfants d’un autre groupe de sixième année si elle portait un masque, a suggéré l’éducatrice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi