•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Ruth Ellen Brosseau pense toujours à la politique

Rattrapage du jeudi 22 octobre 2020
Ruth Ellen Brosseau parle de sa défaite aux élections fédérales du 21 octobre dernier.

Ruth Ellen Brosseau parle de sa défaite aux élections fédérales du 21 octobre dernier.

Photo : Radio-Canada

En entrevue à Toujours le matin, Ruth Ellen Brosseau n'a pas fermé la porte à un retour en politique lors des prochaines élections fédérales.

Elle défend la décision de son ancien chef du NPD, Jagmeet Singh, de battre la motion conservatrice sur la création d’un comité parlementaire exclusivement dédié à l’étude de l’affaire UNIS, dont les libéraux en avaient fait un vote de confiance.

En pandémie, en deuxième vague, est-ce qu’on est prêt à aller en élections? Je pense que non, souligne Mme Brosseau.

L’ex-député de Berthier-Maskinongé a visiblement toujours le feu sacré.

Quand je suis entrée en politique, j’ai eu la piqûre. Je suis la politique un peu de loin. Honnêtement, je n’ai pas parlé à Jagmeet récemment, ni mes anciens collègues NPD à la Chambre des communes, mais j’ai encore un intérêt , souligne-t-elle.

Elle soutient toutefois que ce sont des discussions qu’elle devra avoir avec sa famille.

Quand tu t’en vas en élection, c’est une décision qui se prend en famille, affirme-t-elle.

Mme Brosseau mentionne que même un an après sa défaite, elle reçoit encore des courriels de citoyens qui disent s’ennuyer d’elle en tant que députée et espérer la revoir un jour dans cette chaise. Ces messages alimentent sa réflexion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi