•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shawinigan ordonne l'euthanasie du chien Julius

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Shawinigan ordonne l'euthanasie du chien Julius

Rattrapage du mercredi 30 septembre 2020
Michel Angers dans la salle du conseil municipal, le 9 avril 2019

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, à l'hôtel de ville de Shawinigan

Photo : Radio-Canada

Le conseil municipal de Shawinigan est allé plus loin que les recommandations de la Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie et a ordonné l'euthanasie d'un chien dangereux.

Le 15 juillet dernier, le chien a échappé à la surveillance de ses maîtres et s’est dirigé sur le terrain du voisin où jouaient deux jeunes filles. L'animal a attaqué et mordu gravement une fillette de 8 ans qui a subi de nombreuses blessures.

Selon les parents de la victime, la fillette vit des séquelles psychologiques de cette attaque.

Interpellée pour évaluer l’animal, la SPA Mauricie a émis un avis à la ville selon lequel le chien Julius doit être déclaré potentiellement dangereux. Les autorités shawiniganaises ont pris acte de l’avis, mais ont fait fi des mesures proposées par la SPA Mauricie. En séance spéciale mardi, le conseil municipal a ordonné à la propriétaire de faire euthanasier le chien.

En entrevue à Toujours le matin, le maire de Shawinigan, Michel Angers, a expliqué pourquoi sa ville n'a pas suivi les recommandations de la SPA Mauricie.

On ne peut pas se permettre de considérer cela comme un simple accident qui ne se reproduira plus. Il y a un risque de dangerosité qui a été établi et il y a un risque de récidive.

Michel Angers, maire de Shawinigan

Se disant compatissant avec les propriétaires de chiens, le maire avait tout de même un message clair pour ceux-ci.

 On veut que les propriétaires soient en plein contrôle de leur animal par une laisse, une muselière. Un animal reste un animal , plaide-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi