Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du lundi 12 novembre 2018

Des bénévoles en santé d’Ottawa aident les victimes du tremblement de terre en Haïti

Publié le

Une femme de l'équipe médicale pose pour la caméra pendant qu'un docteur s'occupe d'un patient.
La salle d'opération à Haïti   Photo : Courtoisie / Éric Bigelow

L'équipe Broken Earth Ottawa, constituée de 18 professionnels de la santé, est à pied d'œuvre à Port-au-Prince pour venir en aide aux victimes du séisme qui a frappé le pays en octobre. Les bénévoles tentent d'aider les Haïtiens avec de graves problèmes de santé malgré la violence omniprésente.

On essaie de ne pas se laisser déprimer par tout ce qu’on voit. La ville, c’est littéralement une poubelle de plastique, a raconté le chirurgien Éric Bigelow à Jean-François Chevrier, depuis l’hôpital de fortune où il travaille dans la capitale haïtienne.

C’est la première fois en 20 ans de métier que M. Bigelow se porte volontaire pour une mission humanitaire dans cette nation antillaise aujourd’hui ravagée par la maladie, la pauvreté et la violence.

Nous sommes dans un endroit extrêmement pauvre. Les gens demeurent dans des huttes de tôle faites avec des blocs de ciment [...] On voit de tout : du trauma par balles, du trauma par coups de couteau.

Éric Bigelow, chirurgien

Malgré les conditions parfois hostiles, le Dr Bigelow a salué l’aide et la bienveillance du personnel médical local avec qui il collabore de près.

Les Haïtiens m’ont aidé. J’ai fait de l’enseignement auprès des infirmières haïtiennes, c’était intéressant parce que ce sont elles qui m’aidaient.

Éric Bigelow, chirurgien

Le Dr Bigelow a déjà traité neuf cas importants depuis son arrivée sur le terrain le 7 novembre dernier. Lui et ses collègues termineront leur mission le 14 novembre prochain.

Chargement en cours