•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur le vif

Avec Marie-Lou St-Onge

En semaine de 15 h à 18 h

Recevoir la clé de la Ville d’Ottawa : ça vient d’où?!

Audio fil du jeudi 14 juin 2018
Une infographie d'une clé avec le logo de la Ville d'Ottawa

Une infographie d'une clé avec le logo de la Ville d'Ottawa

Photo : Radio-Canada

La militante pour le don d'organes Hélène Campbell recevra jeudi la clé de la Ville d'Ottawa, prix remis par le maire d'Ottawa. Mais d'où provient cette tradition?

Plusieurs personnalités importantes ont reçu cet honneur, des gens de la noblesse, mais aussi des artistes comme Alanis Morissette et Bryan Adam. Des grands de la francophonie, dont Gisèle Lalonde, sont également parmi les élus.

L’historien Roger Blanchette retrace au microphone de Sur le vif les origines de cette coutume datant de plusieurs siècles.

« Mais ça a changé de sens au travers l’histoire », soutient M. Blanchette.

À l’époque romaine, on donnait vraiment des clés. « Les villes étaient fortifiées et il y avait de vraies clés », raconte l’historien, afin d'ouvrir les portes de la ville.

Un des sens à la tradition était que la ville se plaçait sous la protection d’un roi ou d’un duc. « On remettait les clés de la ville à cette personne pour dire qu’on se mettait sous leur protection », explique-t-il.

C’est à partir du 19e siècle que l’expression de remettre la clé de la ville a pris un peu le sens qu’on lui donne aujourd’hui, soit celui de rendre hommage à quelqu’un symboliquement.

Mais rassurez-vous, les clés remises par le maire d’Ottawa n’ouvrent pas l’hôtel de ville ni de cachette secrète!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi