Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du jeudi 19 octobre 2017

Votre réputation numérique vous inquiète-t-elle?

Publié le

Téléphone intelligent
Censurés jusque sur les médias sociaux?   Photo : iStock

Les traces que vous laissez sur Internet quand vous consultez des sites ou des articles vous inquiètent-elles? Ceux qui se sentent observés et qui modifient leurs comportements en conséquence sont victimes de ce qu'on appelle le « refroidissement social » (social cooling).

Le professeur au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke et cofondateur de l'Observatoire de la circulation de l'information, Sylvain Rocheleau, nous dit de quoi il s'agit et quels en sont les effets.

Le refroidissement social se base sur des expérimentations psychosociales. On a observé que les gens qui se sentent surveillés vont changer leurs actions ou paroles. Ils ont tendance à moins exprimer leurs opinions minoritaires.

On ne connaît pas encore l’ampleur de ce phénomène. Dans plusieurs pays européens, on peut demander aux services en ligne de communiquer les renseignements qu’ils ont sur nous.

Par exemple, une journaliste a demandé à Tinder de lui envoyer les données sur elle. Elle a reçu 800 pages.

Un homme tape sur un clavier d'ordinateur.
Un homme tape sur un clavier d'ordinateur. Photo : Reuters/Kacper Pempel



Chargement en cours