•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur le vif

Avec Marie-Lou St-Onge

En semaine de 15 h à 18 h

Esprit de communauté ethno-culturelle

Rattrapage du mercredi 2 septembre 2020
Priscille Kanouo, Jean Marc Ngosso et leurs deux filles âgées de 19 mois et 5 ans.

Priscille Kanouo et Jean Marc Ngosso se sont rencontrés pour la première fois dans un organisme qui accueille de nouveaux arrivants au Québec.

Photo : Famille Ngosso

La pandémie n'a pas que des conséquences négatives. Elle a aussi mis en lumière l'esprit de solidarité des communautés et des gens qui les composent. L'organisme caritatif national bilingue, Imagine Canada, en a profité pour en apprendre un peu plus sur les donateurs et leurs origines. Il a donc commandé une étude qui conclue que les communautés multiculturelles sont particulièrement généreuses et des exemples à suivre en matière de dons caritatifs.

Cette conclusion tombait sous le sens pour Carline Zamar, haïtienne d'origine et directrice de la mobilisation et du développement communautaire au Mouvement Ontarien des femmes immigrantes francophones. "Il n'y a a pas plus généreux qu'une communauté qui a reçu", un avis partagé par Bettyna Bélizaire, directrice générale de l'Association des femmes immigrantes de l'Outaouais (AFIO).

Les valeurs de soutien et d'entraide font partie de notre culture. Depuis des siècles.

Carline Zamar, directrice de la mobilisation et du développement communautaire, Mouvement Ontarien des femmes immigrantes francophones (MOFIF)

Il y a un lien avec la communauté d'origine, mais les générations nées ici redonnent aussi énormément à leur communauté canadienne, selon les deux dames. "La générosité fait partie de notre identité personnelle", confirme Bettyna Bélizaire. "On ne vient pas de sociétés individualistes. Et ça n'a rien à voir avec la religion", renchérit Carlina Zamar.

À preuve, selon les deux dames, on n'a qu'a voir à quel point les gens des communautés déjà établies ici aident les nouveaux arrivants à bien s'Installer. "Ils sont généreux de leur argent, mais aussi de leur temps", parce qu'ils ont à coeur leur succès. "Quand une personne de la communauté réussit, c'est toute la communauté qui réussit", ajoutent-t-elles.

Mme Bélizaire ne comprend pas que les organismes hésitent à solliciter les membres des communautés culturelles. "Ils sont toujours prêts à contribuer. Il suffit de le leur demander", conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi