•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se lancer en affaire en pleine pandémie

Sur le vif

Avec Marie-Lou St-Onge

En semaine de 15 h à 18 h

Se lancer en affaire en pleine pandémie

Rattrapage du mardi 26 mai 2020
Masque de la designer de mode Stéphanie Cloutier

Masque de la designer de mode Stéphanie Cloutier

Photo : gracieuseté

Innovation et adaptation sont des mots que l'on entend beaucoup depuis le début de la pandémie. Alors que certains entrepreneurs se demandent s'il vont y survivre, d'autres y voient l'occasion de se recycler et de voir encore plus grand. C'est le cas de la designer de Gatineau, Stéphanie Cloutier, qui a décidé de se spécialiser dans la production de matériel de protection. En quelques jours, son chiffre d'affaires a explosé.

Tout s’était pourtant arrêté le 12 mars pour la designer de mode gatinoise. Ayant décidé de confectionner quelques masques tout en préparant ses semis pour le jardinage, elle ne se doutait pas de l’ampleur du mouvement qu’elle venait de créer. En 30 jours, Stéphanie Cloutier avait vendu 6 000 masques de protection non-chirurgicaux.

C’est viré fou, mais fou! On a dû déménager dans un local commercial pendant que mes couturières continuaient de coudre dans mon salon. Tout s’est fait en 24 heures.

Stéphanie Cloutier, directrice générale et designer de meproteger.ca

Stéphanie Cloutier se dit consciente que le besoin de masques non chirurgicaux pourrait être temporaire. Mais elle a désormais une vision à long terme pour sa nouvelle entreprise, meproteger.ca. Des cache-cous stylisés, des gants et du désinfectant pour les mains, une denrée rare, par les temps qui courent. La femme d’affaires va devoir ré-évaluer ses projets de jardinage...

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi