Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du mercredi 15 mai 2019

Tous les chiens devront être enregistrés, qu'ils soient dangereux ou non

Publié le

On voit trois types de golden retriever deux petits et un grand au milieu. Ils sont tous les trois de couleurs beige.
Les gros chiens sont-ils plus intelligents que les petits?   Photo : Radio-Canada

Le gouvernement du Québec va de l'avant avec sa loi sur l'encadrement des chiens. La ministre de la sécurité publique, Geneviève Guilbault a annoncé aujourd'hui le règlement d'application de cette loi adoptée en juin dernier.

Qu’on soit propriétaire de chien dangereux ou non, c’est tout le monde qui est désormais visé par le nouveau règlement. qui impose entre autres un enregistrement obligatoire de tous les animaux

Pour en connaître davantage sur le sujet, Marie-Lou St-Onge a discuté avec Daniel Sterl, spécialiste en comportement canin, propriétaire de l’entreprise Un homme et des chiens en Outaouais et membre du regroupement québécois des intervenants en éducation canine.

Je dis bravo!

Daniel Sterl, spécialiste en comportement canin

Daniel Sterl était très heureux que désormais, tous les propriétaires de chien devront enregistrer leur animal auprès de sa municipalité, qu'il soit jugé dangereux ou non.

Il faut faire attention, peut importe la race de chien, puisqu'une morsure peut survenir peut importe la race a-t-il souligné.

Selon lui, il est également important que les vétérinaires soient bien outillés pour correctement évaluer la nature et la gravité des blessures suite à des morsures de chiens.

Un chihuahua qui montre les dents
Un chien est jugé agressif selon son comportement et non pas selon de sa race.   Photo : Shutterstock

Ces règles devront être respectées par les propriétaires de chiens, mais également les municipalités et les vétérinaires pour assurer la sécurité du public.

J'aime les chiens, mais l'important c'est que les humains sont protégés

Daniel Sterl, spécialiste en comportement canin

Daniel Sterl ajoutait que l'éducation est un des nerfs de la guerre contre les morsures d'animaux Si tous les propriétaires étaient mieux éduqués, et même le public en général, on aurait beaucoup moins de morsures, qu'elle soit grave ou moins grave.

Les municipalités devront appliquer ce règlement provincial sur leur territoire, suite à leur proximité des propriétaires de chiens.

Lors de l'annonce, la ministre Guilbault a aussi soulignait qu'il y a environ 164 000 cas de morsures de chiens sont répertoriés chaque année au Québec, selon une étude de Léger Marketing.

Rappelons que le quart des victimes sont des enfants de moins de 12 ans et dans 38 % des cas, le chien impliqué dans l’incident était l’animal de la famille.

Les chiens devront porter en tout temps la médaille que leur fourniront les autorités municipales.

Chargement en cours