Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du vendredi 8 juin 2018

Doug Ford for the Wynne

Publié le

La Commission Scott
La Commission Scott   Photo : Radio-Canada

Aujourd'hui à la commission Scott, l'Ontario a choisi!... entre une claque dans la face, un coup de pied dans l'derrière et un châtiment corporel indéterminé de couleur orange.

Doug Ford for the Wynne

Même Kathleen Wynne l’avait prédit; Doug Ford est le nouveau premier ministre de l’Ontario. Eh bien rendons à César ce qui est à César... en disant félicitations à la Russie! Ils sont quand-même 2 en 2 pour des élections majeures Nord-américaines... Trump en 2016 là-bas, Trump Junior en 2018 ici. Il faut dire qu’avec la quantité d’allégations d’infidélité qui pèsent contre Trump, ‘faudrait pas s’étonner qu’il ait fait des p’tits.

Heureusement, pour cette version écrite de la première Commission Scott du règne Ford, on peut quand-même se payer la traite, parce que

  1. Radio-Canada relève du fédéral, pas du provincial... Alors on a jusqu’en 2019 avant qu’les conservateurs entrent au pouvoir pis me sacre à la porte. Et
  2. Ma chronique est en français, alors il n’y a aucun danger que Ford ou son équipe ne comprenne.

Le réveil fût donc brutal pour plusieurs franco-ontariens ce matin, ces derniers ayant même perdu une couleur... D’habitude, y sont verts et blancs; aujourd’hui, ils sont seulement verts.

D’ailleurs, pour plusieurs francos, c’était ce fameux matin où vous vous réveillez échoué dans votre lit, la bouche pâteuse et le mal de tête, pas encore dégrisé de la veille. Un lendemain de veille, quoi. Mais pas n’importe quel. Celui où vous vous réveillez à côté d’une personne plutôt laide échouée dans votre lit, et vous ne savez pas qui c’est.

Pourtant, dans les circonstances, *la* personne que vous voulez à vos côtés dans une telle situation, c’est nul autre que Doug Ford; c’est toujours bien lui qui a passé la moitié de sa carrière à préparer son frère Rob pour affronter ses lendemains de veille.

Les réactions ont déjà commencé; Québec a rappelé des centaines de douaniers de Lacolle pour les poster à Gatineau, Grenville, Pointe Fortune et Rivière-Beaudette, question de gérer une crise de migrants ontariens qui veulent sacrer leur camp...

Il y a d’ailleurs plusieurs Ontariens qui ont fui vers Gatineau pour oublier leurs ennuis... pour finalement revenir assez rapidement, déçus de voir que le Festibière est fini depuis une semaine.

Heureusement, hier, Ottawa a posé un geste de solidarité envers les Ontariens qui veulent oublier leur nouvelle réalité : le Sénat adopté la loi sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives. Ça règle au moins le cas de la mémoire à court terme.

Cependant, puisque la Commission Scott a un devoir de neutralité, il faut souligner qu’une « Ford Nation » majoritaire, ça fait bien des heureux... Hier soir, je changeais de poste pendant la victoire de Ford, et je suis tombé sur Ovechkin, et il semblait totalement euphorique.

Tout ça à TVA Sports... là où la qualité du français rivalise justement celle de Doug Ford.

Autre bonne nouvelle : Ford a promis des économies dans le secteur public... Je vous confirme que ce sera le cas! Avec un Ford comme Premier Ministre, ça me permettra de sauver un salaire de scripteur pour mes chroniques chaque semaine. (Quand les blagues s’écrivent toutes seules...)

Dans l’autre camp, un gros bravo à Kathleen Wynne qui a été réélue dans sa circonscription! Ça c’est comme féliciter le capitaine du Titanic alors qu’y’a de l’eau jusqu’aux aisselles...

Et disons-le, quelle curieuse stratégie que d’admettre, entre le jour de vote par anticipation et le jour du scrutin, que la course était perdue d’avance. Certes, les stratèges ont sûrement réalisé que la cote de popularité de Wynne était largement inférieure à celle de son parti... Mais en voyant les conséquences de s’avouer ‘looser’ avant la fin, j’pense que Marc Bergevin et Pierre Dorion vont continuer se fermer la trappe l’an prochain!

Et j’y pensais... si le juste milieu se trouve entre lancer la serviette beaucoup trop vite et s’accrocher beaucoup trop longtemps... Il me semble que j’organiserais un p’tit lunch entre Kathleen Wynne et Martine Ouellet du Bloc! J’pense qu’elles ont beaucoup à apprendre l’une de l’autre.

Dans la région, on voit qu’Ottawa est devenue une des seules taches rouges de la province... Entre autres Marie-France Lalonde a été réélue, ce qui veut dire qu’Orléans garde son accent aigu, pour l’instant.

Mais ‘fallait voir l’ambiance, hier, au Mouvement d’Implication Francophone d’Orléans, où elle a donné son discours... Une soirée MIFO, mi-raisin.

Ainsi, 3 des 7 sièges libéraux sauvés sont dans notre région. Et avec seulement 7 députés, il faut maintenant parler du « parti » Libéral de l’Ontario en faisant des « air-guillemets » avec ses doigts.

Passer de majoritaire à seulement 7 sièges, ça me fait penser à ma dernière visite chez Naples pizzeria, à Hull... À la réception, un de leurs vieux sièges. On pouvait lire que c’est tout ce qui a survécu à l’incendie qui a complètement rasé la place. Les Libéraux de l’Ontario se sentent peut-être comme le Naples de décembre 2016. Si vous voyez une nouvelle pizza qui s’appelle « La Wynne », vous saurez pourquoi.

Mais là, ne vous inquiétez pas trop, libéraux de l’Ontario. Rappelez-vous qu’en 1993, un autre gros parti est presque disparu de la carte, alors que les conservateurs fédéraux sont passés de gouvernement majoritaire à seulement deux députés. Oui, deux. Ils se sont ensuite réorganisés et, dans la décennie suivante, Stephen Harper a été élu!

Ok, finalement, vous avez raison de vous inquiéter.

Et que dire du NPD!

Non, sérieusement : que dire du NPD? On n’a presque rien à dire, étant assez méconnus pour la plupart... On en oublie qu’en 1990, le NPD a non seulement été élu en Ontario, mais élu majoritaire! Choisir de se lancer dans un périple de 5 ans de gouvernement NPD, c’est quelque chose! C’est comme décider de se rendre à Kapuskasing en Westfalia qui roule sur 2 cylindres et un pneu de secours. Ça l’air d’une bonne idée au début, mais quand ton ‘crankshaft’ lâche dans l’coin de Pembroke, le regret s’installe.

En conclusion, ne soyez pas trop durs avec vous-mêmes. Rappelez-vous qu’on avait le choix entre une claque en pleine face, un coup de pied dans le derrière et un châtiment physique indéterminé de couleur orange...

De toute façon, donnons une chance à Doug Ford. Il nous l’a dit : tout ira bien et on aura plus d’argent dans nos poches! Ils vont baisser le prix de l’essence (sans nous dire comment), ils vont baisser le prix de l’électricité (sans nous dire comment), ils vont baisser les impôts (sans nous dire comment).

Et croyez-moi, on verra assez vite ce que ça donne quand, au lieu de « Notre Place », les Ontariens choisissent « Notre Piastre ».

Chargement en cours