Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du mercredi 7 février 2018

Suggestions littéraires sur le thème olympique

Publié le

Les anneaux olympiques surplombant Whistler, en Colombie-Britannique
Les anneaux olympiques surplombant Whistler, en Colombie-Britannique   Photo : Radio-Canada / Denis Dossmann

Les Jeux olympiques de Pyeongchang 2018 débuteront vendredi, en Corée du Sud. Pour l'occasion, nous avons demandé à notre chroniqueur littéraire, Jérémy Laniel, d'allier sport et littérature et de suggérer des lectures sud-coréennes ou sportives.

L’écrivaine sud-coréenne Han Kang, qui a remporté en 2015 le prix Man Booker international, a été découverte avec son roman La végétarienne. C'est le dixième livre d'une oeuvre qui en compte maintenant une quinzaine.

Ensuite, il y a Les boîtes de ma femme de Eun Hee-Kyung, publié chez Zulma. Un homme découvre, dans une boîte, des souvenirs cachés de sa femme. Au fil des cinq récits, l'homme se rend compte à quel point il ne connaissait rien de sa femme. Percutant.

On se doit de noter la collection Lettres coréennes aux éditions Actes Sud. Elle regorge d'écrits de qualité, dont La tour des fourmis de Ch'oe Inho. Cette nouvelle est un classique de la littérature sud-coréenne. Un homme se compare à une fourmi, comme un pied de nez à la façon que les Occidentaux ont de voir les Asiatiques.

Dans le livre de Kim Young-Ha J'entends ta voix aux éditions Philippe Piquier, on suit un jeune garçon, né orphelin dans une gare. Il déambule dans les rues de Séoul, avec fugueurs et malfrats.

Le roman olympique La petite communiste qui ne souriait jamais, de Lola Lafond, relate l’histoire de Nadia Comaneci. C'est cette Roumaine de 14 ans qui a complètement volé la vedette aux Jeux olympiques de Montréal en 1976 avec une note parfaite en gymnastique.

Finalement, suggérons Robert Mitchum ne revient pas, de Jean Hatzfeld. On y suit deux athlètes yougoslaves qui se préparent pour les Jeux olympiques de Barcelone. Les deux sont amants, mais l'un est Serbe et l'autre est Bosniaque. Ils se trouveront séparés, en plein cœur du siège de Sarajevo en 1992.

Chargement en cours