Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du mercredi 18 octobre 2017

Une jeune prodige du canoë remporte trois médailles d'or en Équateur

Publié le

Sophia Jensen en action dans son canoë
Sophia Jensen de Chelsea   Photo : Balint Vekassy

La jeune athlète Sophia Jensen a presque tout remporté cette année en canoë féminin. Elle a dominé partout où elle a pagayé et elle est une des meilleures au monde dans sa catégorie.

Un texte de Guillaume Charbonneau

Jensen vient tout juste de revenir des Championnats panaméricains avec trois médailles d'or au cou. L'athlète de Chelsea, en Outaouais, a remporté les épreuves de canoë individuel du 1000 m, du 500 m et du 200 m. Même si elle a dominé en Équateur, la jeune femme de 16 ans n’est pas entièrement satisfaite de ses performances.

« Mes courses n'étaient pas à la hauteur de mes attentes [...] Je veux toujours connaître une course avec une bonne technique », a-t-elle raconté à Radio-Canada.

Jensen est très critique envers elle-même et elle vise la perfection. Les conditions n’étaient pas favorables en Équateur. Il était très difficile de ramer, puisque la qualité de l'eau n'était pas à son meilleur. Jensen avait même de la difficulté à respirer en raison de l'altitude.

« Dans le bateau, tu dois te sentir stable. La moindre petite perte d'équilibre affecte ta force et ton rythme. Je dois me concentrer là-dessus », a-t-elle affirmé lors d'une entrevue téléphonique.

La jeune athlète vient de conclure une saison de rêve. Elle a décroché trois médailles d'or aux Jeux du Canada à Winnipeg et elle a également été couronnée vice-championne du monde à deux reprises aux Championnats du monde juniors en Roumanie.

Sophia en action dans son canoë individuel aux Jeux du Canada
Sophia Jensen   Photo : Jeux du Canada / Ian McCausland

Un rêve olympique maintenant possible

Sophia Jensen pourrait également devenir une pionnière olympique dans sa discipline, puisque le canoë féminin fera son entrée aux Jeux olympiques en 2020. Jusqu’à présent, seuls les hommes participaient aux épreuves de canoë. Mais, la Fédération internationale de canoë visait l'égalité des genres pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Malgré son jeune âge, Jensen espère être du nombre. Mais, l’athlète de Chelsea affirme que la compétition est très élevée et qu'elle a davantage de chance de se retrouver aux Jeux olympiques de Paris.

Je veux vraiment aller aux Jeux de 2024 [...] C'est définitivement un rêve.

Sophia Jensen, canoéiste

Puisque le canoë féminin devient une épreuve olympique, les athlètes auront davantage de soutien et auront accès à des fonds du programme d’aide aux athlètes de Sport Canada.

Jensen se sent très calme et détendue, lorsqu'elle est dans un canoë. Elle sait très bien que les plus jeunes pagayeuses la prennent comme exemple et elle prend son rôle de modèle très au sérieux.

Sophia Jensen sur un canoë avec rame à la main
Sophia Jensen de Chelsea   Photo : Balint Vekassy

Tout ça à cause d'une photo

Comment cette aventure a-t-elle débuté? Quand Sophia Jensen a-t-elle donné ses premiers coups de pagaie?

Jensen a raconté que lorsqu'elle était à l'école primaire à Chelsea, des entraîneurs de canoë ont organisé une activité pour faire connaître cette discipline auprès des élèves. Jensen a réalisé que toutes ses amies se trouvaient sur la photo du programme.

« Je voulais absolument être sur la prochaine photo », a souligné l'athlète. Elle a donc décidé de se joindre au club de canotage pendant l'été.

La jeune femme devra maintenant se consacrer à ses études, au cours des prochains mois, à l'École secondaire Philemon-Wright. Elle prendra un peu de repos avant de reprendre l’entraînement en prévision de la nouvelle saison, qui commencera en avril, en Floride.

Avec les Championnats du monde juniors en tête, elle voudra peaufiner sa technique pour se sentir à l'aise dans son canoë et perfectionner sa technique pour devenir encore meilleure.

Chargement en cours