•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sclérose en plaques : le défi du diagnostic

Sur le vif

Avec Marie-Lou St-Onge

En semaine de 15 h à 18 h

Sclérose en plaques : le défi du diagnostic

Rattrapage du lundi 18 novembre 2019
La sclérose en plaque touche 1 personne sur 385 au Canada.

Selon les estimations, 1 personne sur 385 est atteinte de sclérose en plaques au pays.

Photo : iStock

Maladie en constante augmentation au Canada, la sclérose en plaques pose un sérieux défi pour le corps médical quant à son diagnostic, a expliqué l'urgentologue et chroniqueuse à l'émission Sur le vif, la docteure Véronique Savoie.

Il s’agit d’une maladie auto-immune caractérisée par l'attaque du système nerveux central par ses propres mécanismes de défense. La docteure Savoie a indiqué que les manifestations cliniques sont différentes d'un individu à l'autre, ce qui rend complexe le diagnostic.

Elle précise toutefois que dans un cas sur cinq, les premiers signes cliniques consisteront en une perte partielle ou complète de la vue. Les autres symptômes de cette maladie neurologique sont variables : faiblesse musculaire, fatigue, dépression, troubles de la vessie ou des intestins et troubles cognitifs.

Avec près de 3 Canadiens sur 1000 souffrant de la sclérose en plaques, le pays affiche un des taux les plus élevés au monde. La docteure Savoie explique que la maladie survient généralement entre 20 et 50 ans et touche une proportion élevée de femmes. En effet, les femmes sont trois fois plus susceptibles que les hommes d'être atteintes.

À ce jour, il n’existe aucun traitement capable de guérir la sclérose en plaques depuis sa découverte il y a 150 ans par le docteur Jean-Martin Charcot. Mais des recherches sont en cours pour en freiner l’évolution.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi