Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Lou St-Onge
Audio fil du lundi 3 juin 2019

Comment un athlète peut-il mourir subitement d'un arrêt cardiaque?

Publié le

Comment un athlète peut mourir subitement d'un arrêt cardiaque?
Le coeur de l'athlète   Photo : Istock

Récemment, un homme dans la trentaine a subi un arrêt cardiaque alors qu'il participait à l'une des courses Tamarack à Ottawa et est décédé. Comment un athlète de haut niveau peut-il succomber et mourir subitement lors d'un marathon?

Pour y voir plus clair, Jonathan Jobin a discuté du coeur de l'athlète avec la docteure Véronique Savoie.

La majorité des morts subites cardiaques chez l'athlète, c'est à cause de pathologie sous-jacente qui n'avait pas été diagnostiquée , explique-t-elle.

Les causes de morts subites sont en fait variées. Les personnes qui s’entraînent d’une façon intensive, soit plus de dix heures par semaine pendant de nombreuses années, vont subir des changements physiologiques dans la structure même de leur cœur.

Le cœur va s’adapter aux contraintes de l’entraînement et changer tant au niveau physiologique qu’électrique.

Ces changements vont favoriser l’athlète la plupart du temps, mais il arrive qu'ils nuisent à l’athlète.

Une femme parle au micro dans un studio.
La Dre Véronique Savoie, urgentologue Photo : Radio-Canada/Michel Aspirot

Chargement en cours