Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du mardi 10 juillet 2018

François Legault veut miser sur l’économie de la région

Publié le

Gros plan de François Legault
Le chef de la CAQ a visité les installations de l'entreprise Refraco.   Photo : Radio-Canada

En visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean en vue des élections provinciales, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a mis l'accent sur l'économie de la région. Il souhaite miser sur la transformation de l'aluminium et appuie le projet de Métaux BlackRock à La Baie.

François Legault approuve même l'idée de construire une nouvelle voie ferrée pour transporter le minerai de BlackRock en contournant le réseau du Roberval-Saguenay de Rio Tinto.

« Je suis prêt à investir, je suis prêt à regarder le projet. Actuellement, on fait beaucoup trop de transport au Québec par camion. »

Il souhaite aussi favoriser la transformation de l’aluminium dans la région.

Ce n’est pas normal qu’au Québec on ne fasse pas plus de transformation de l’aluminium.

François Legault, chef de la CAQ

Il déplore que la matière première soit vendue au même prix aux transformateurs du Saguenay que des États-Unis.

« Il y a 20 % en trop de chargé ici, car il n’y a pas de transport. En transformation, c’est là qu’on a les emplois les plus payés. Le parc industriel de Port Saguenay pourrait être au centre de ça. »

François Legault, qui avoue être en mode « grande séduction », n’a toutefois pas annoncé qui seront les trois autres candidats qui représenteront le parti dans Roberval, Jonquière et Chicoutimi.

Le rôle de bénévole de Jean Tremblay

En entrevue à l’émission Style libre en compagnie du candidat dans Dubuc, François Tremblay, le chef de la CAQ a précisé que l’ancien maire de Saguenay Jean Tremblay était uniquement bénévole pour le parti.

« Il a fait en notre nom des approches auprès de certaines personnes, mais il n’a aucune fonction de direction. Il n’est pas payé par la CAQ. Il fait ça de son propre désir. »

De son côté, François Tremblay, qui a fait l’objet de plusieurs critiques de la part du maire lorsqu’il était conseiller municipal, ne prévoit pas travailler de nouveau avec Jean Tremblay.

« Ça peut arriver dans le militantisme du parti, la CAQ est un parti d’ouverture. Je ne crois pas que ce serait à propos d’empêcher un être humain de militer si c’est son désir. Je peux comprendre M. Tremblay de lorgner la plateforme de la CAQ », a précisé François Tremblay.

Dossiers régionaux

François Legault s’est aussi dit intéressé par le projet d’amphithéâtre de même que par la réalisation de l’autoroute jusqu’à Alma. Quant au terrain de soccer intérieur, il avoue être ouvert à ce projet qu’il qualifie de raisonnable.

La mairesse de Saguenay a aussi rencontré M. Legault lors de son passage. Josée Néron apprécie ses propos, mais rappelle qu'elle n'appuiera aucun parti pour l'élection d'octobre.

Chargement en cours