•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Elpistostege watsoni, le plus ancien et le plus primitif des tétrapodes

Style libre

En semaine de 15 h 30 à 18 h

L'Elpistostege watsoni, le plus ancien et le plus primitif des tétrapodes

Rattrapage du jeudi 6 août 2020
Reconstitution de l’Elpistostege watsoni

Reconstitution de l’Elpistostege watsoni

Photo : Parc national de Miguasha / François Miville-Deschênes et Johanne Kerr

L'Elpistostege watsoni est l'espèce qui fait le lien entre les créatures marines et celles terrestres. Depuis 10 ans, le paléontologue Richard Cloutier étudie cet ancien tétrapode. Son travail a récemment été publié dans la revue Nature.

Passé dix à travailler sur une espèce, déjà-là, ça démontre son importance, a indiqué Richard Cloutier, en entrevue à l'émission Style libre.

Il y a 380 millions d’années, l’Elpistostege watsoni vivait dans ce qui est devenu la Gaspésie d’aujourd’hui, où un fossile a été retrouvé dans le parc national de Miguasha en 2010. Ce serait le premier poisson à avoir développé des doigts même s’ils étaient recouverts par leur nageoire.

Fonctionnellement, ce n’est pas une patte, mais c’est le précurseur d’une patte, ajoute le paléontologue.

La découverte de cette espèce a permis de répondre à plusieurs questions sur la transition des êtres vivants de l’eau vers la terre.

Le paléontologue Richard Cloutier, de l'UQAR

Le paléontologue Richard Cloutier, de l'UQAR

Photo : Radio-Canada

C’est un des grands thèmes de recherche sur la biologie évolutive, c’est-à-dire sur la compréhension de nos origines, explique Richard Cloutier. C’est une des grandes étapes cruciales de notre évolution.

Un animal qui pourrait ressembler au crocodile

Selon Richard Cloutier, l’animal qui se rapprocherait le plus de l’Elpistostege watsoni serait le crocodile. Le fossile retrouvé fait 1,57 mètre de long.

Il a une tête aplatie, les yeux sur le dessus, le crâne un petit peu rugueux, parce qu’on voit la texture de l’os, avec une dentition très développée tout autour de la mâchoire, résume-t-il.

Mais le plus important, c’est qu’il possède ce qui s’apparente à des membres.

Il a des nageoires paires à l’avant, qui sont les précurseurs de nos bras et des nageoires paires à l’arrière qui sont les précurseurs de nos jambes, indique Richard Cloutier.

À l’époque, c’est l’animal qui ressemble le plus à un être humain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !