•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Style libre

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Centraide durement frappée par la pandémie

Rattrapage du mercredi 22 juillet 2020
Le président du comité Patrimoine église Saint Edouard, Martin St-Pierre

Le président du comité Patrimoine église Saint Edouard, Martin St-Pierre

Photo : Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 gruge les revenus des organismes de bienfaisance, dont les pertes se chiffrent en milliers de dollars. C'est notamment le cas de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, où des baisses de revenus entre 15 % et 20 % sont anticipées.

« Un grand pourcentage de nos revenus, 64 %, proviennent des campagnes en milieu de travail. Des gens qui donnent sur leur paie chaque semaine. On sait qu’il y a eu beaucoup d’entreprises qui ont cessé leurs activités. Pour nous, c’est tout autant de dons qui ne sont pas pris sur les paies et ce sont des pertes de revenus », explique le directeur général, Martin St-Pierre.

Cette année, l’organisme doit faire une croix sur deux activités majeures de financement. La vente de garage de Rio Tinto, qui rapporte plus de 65 000 $ à Centraide, n’aura pas lieu, tout comme une campagne de porte-à-porte, laquelle génère le même montant.

Pour l’an prochain, si on a des pertes, on sera obligés de couper dans des services qui sont déjà en place, ce qui nous préoccupe beaucoup, met en relief Martin St-Pierre.

Le Fonds d’urgence à l’action communautaire du gouvernement a certes fourni un coup de pouce à Centraide, mais la direction appréhende tout de même les contrecoups de la pandémie chez la centaine d’organismes qu’elle soutient.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !