•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Sainte-Marie-aux-Mines soulagé que les motoneigistes soient repêchés

Style libre

Avec Doris Larouche

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le maire de Sainte-Marie-aux-Mines soulagé que les motoneigistes soient repêchés

Rattrapage du jeudi 28 mai 2020
Un homme s'adresse à notre journaliste.

Le maire de Saint-Marie-aux-Mines, Claude Abel

Photo : Radio-Canada

Claude Abel est à la tête de cette petite commune française, près de Strasbourg, d’où proviennent une partie des cinq motoneigistes français qui ont péri lors d’une excursion.

Même si c’est une tragédie, si c’est douloureux, triste, je pense qu’on a besoin de savoir que les corps existent, que les familles puissent les récupérer et faire leur deuil.

Claude Abel, maire de Sainte-Marie-aux-Mines
Une femme circule à vélo dans les rues d'un village français.

Cinq des huit motoneigistes français sont originaires du village de Sainte-Marie-aux-Mines, en Alsace.

Photo : Radio-Canada / Yanik Dumont Baron

Il affirme que cette étape était espérée, mais aussi redoutée par la communauté, surtout par les amis et les proches des victimes. C’est quelque chose qu’on attendait, a-t-il confié en entrevue à l’émission Style libre.

Le fait d’en parler ravive des souvenirs de cette longue période depuis l’accident.

Claude Abel, maire de Sainte-Marie-aux-Mines

Bien qu’il se soit déroulé à des milliers de kilomètres, il affirme que le drame a marqué la communauté et que la douleur demeure vive.

Pendant ce temps, les deux motoneigistes français qui ont survécu à la tragédie tentent de revenir à leur quotidien normal.

C’est une épreuve difficile pour tout le monde, mentionne Claude Abel. J’imagine que reprendre une vie normale n’est pas facile après un drame comme ça.

Les huit motoneigistes français et leur guide québécois ont sombré dans les eaux froides de la rivière Grande-Décharge alors qu’ils circulaient dans un sentier non balisé. Six d’entre eux ont péri lorsque la glace a cédé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !