•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Héma-Québec est à la recherche de donneurs de sang

Style libre

Avec Doris Larouche

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Héma-Québec est à la recherche de donneurs de sang

Rattrapage du mercredi 8 janvier 2020
Laurent-Paul Ménard en entrevue.

Le porte-parole d'Héma-Québec, Laurent-Paul Ménard

Photo : Radio-Canada

Héma-Québec lançait plus tôt cette semaine un appel à la générosité pour renflouer sa banque de sang, sollicitant particulièrement les donneurs appartenant aux groupes O positif et O négatif. Cependant, il est à noter qu'il faut répondre à plusieurs critères pour pouvoir donner.

Une personne qui se présente pour faire un don de sang doit répondre à peu près à une cinquantaine de questions. Donc, c’est un questionnaire qui est assez élaboré, précise le porte-parole d’Héma-Québec, Laurent-Paul Ménard.

Les principaux critères d’exclusion sont un taux de fer trop faible, la prise de certains médicaments et les séjours dans des zones où il est possible de contracter une maladie ou un virus transmissible par le sang.

Les personnes qui ont passé trois mois consécutifs en France, au Royaume-Uni ou en Arabie saoudite entre 1980 et 1996 doivent s’abstenir de donner du sang

C’est lié aux variantes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob qui est mieux connue comme étant la maladie de la vache folle. Donc, ces pays-là avaient été dans l’épicentre d’une éclosion assez importante de cette maladie et donc par mesure de précaution, il avait été déterminé qu’il était préférable d’exclure les personnes qui ont fait un séjour de plus de trois mois pendant ces années-là, explique Laurent-Paul Ménard.

Les gens qui ne peuvent faire un don de sang pour une raison ou une autre pourraient toutefois donner du plasma. Ils peuvent contacter Héma-Québec pour obtenir de l’information.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi