•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le débat au sujet du Publisac et de son avenir se poursuit

Style libre

Avec Doris Larouche

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le débat au sujet du Publisac et de son avenir se poursuit

Rattrapage du mardi 7 janvier 2020
Un camelot accroche un Publisac à l'entrée d'une maison, à Montréal.

La pétition en ligne qui demande d'amender le règlement sur la distribution des circulaires doit obtenir 15 000 signatures pour des consultations publiques soient lancées.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

L'ancien directeur général du Groupe Coderr, Gérald Tremblay, croit qu'il vaudrait mieux préparer l'exploitation de la forêt boréale pour le jour où il n'y aura plus de circulaires à imprimer plutôt que de livrer un combat pour défendre la survie du Publisac.

Rappelons que plusieurs maires de la région ont récemment appuyé la campagne en support à ce mode de livraison de circulaires et d'hebdomadaires dans les domiciles à l'aide d'un sac de plastique.

Ce qu'il faudrait, c'est que nos dirigeants s'assurent que ces gens-là planifient pour le jour où il n'y aura plus de marché pour ces papiers-là. Il ne faudrait pas se retrouver dans une situation où la compagnie ne met pas d'argent pour faire de la recherche ou du développement, faire de la diversification et qu'elle attend qu'il n'y ait plus de marché pour simplement fermer ces usines-là et passer à autre chose.

Gérald Tremblay, ancien directeur général du Groupe Coderr

Le Groupe Coderr, dans ses différentes formes au fil du temps, a été un pionnier pour le recyclage au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi