•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrevue avec le psychiatre Benoît Croteau

Style libre

Avec Doris Larouche

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Entrevue avec le psychiatre Benoît Croteau

Rattrapage du jeudi 14 novembre 2019
L'hôpital de Chicoutimi

L'hôpital de Chicoutimi

Photo : Radio-Canada

Dans le cadre de l'émission Style libre, le psychiatre Benoît Croteau, qui exerce à la Clinique des troubles anxieux et de l'humeur se trouvant à Chicoutimi, est revenu sur l'une des grandes sources de préoccupation du chef du Département de psychiatrie du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Alors qu'il accordait une entrevue à Radio-Canada à la fin septembre, Laurent Coulloudon s'était déjà inquiété du manque de psychiatres dans les hôpitaux de la région. Il est revenu sur cet enjeu dans l'édition de jeudi du journal Le Quotidien.

Le Dr Croteau a fait valoir que cet épineux problème n'est pas du tout étranger aux difficultés inhérentes à la pratique en milieu hospitalier.

Selon lui, les psychiatres, qui sont plongés dans un tel environnement de travail, dressent rapidement des constats accablants.

Ils s'aperçoivent que la pratique en milieu hospitalier ne peut pas être efficace, a soutenu Benoît Croteau, sans ambages.

À son avis, ces mêmes spécialistes de la santé réalisent qu'ils sont incapables de donner leur plein rendement, car les listes d'attente sont incroyables et qu'ils sont donc constamment débordés.

Le résultat, d'après le Dr Croteau, c'est que leur approche finit tôt ou tard par être à la fois mécanique et inhumaine.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi