Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du mercredi 19 juin 2019

L’ex-conjointe de Jimmy Bouchard veut aider les victimes de violence

Publié le

Johanne Bérubé à l'extérieur
Johanne Bérubé est l'instigatrice du projet de site Web survivre.ca pour venir en aide aux victimes de violence conjugale.   Photo : Radio-Canada

L'ex-amoureuse de Jimmy Bouchard, Johanne Bérubé, puise dans sa propre tragédie et lance un site web afin d'aider les femmes victimes de violence conjugale.

L’homme de Saint-Stanislas au Lac-Saint-Jean a récemment été condamné à sept ans de pénitencier pour avoir comploté dans le but de la tuer.

En entrevue à l’émission Style libre, Johanne Bérubé a expliqué être en pleine reconstruction. Sa relation dramatique avec son ex-amoureux l’a amené à frapper à la porte de nombreux organismes dans l’espoir d’avoir de l’aide. J’ai touché toutes les ressources du Saguenay-Lac-Saint-Jean, affirme-t-elle.

Elle a vite constaté que plusieurs de ces organismes étaient impuissants et que l’accès aux ressources était difficile.

Elle souhaite améliorer la situation en mettant en ligne le site survivre.ca

Je veux informer les gens, je veux sensibiliser les organismes.

Johanne Bérubé

Plusieurs femmes lui ont écrit parce qu’elles affrontent les mêmes problèmes. Johanne Bérubé veut les aider et leur montrer qu’elles ne sont pas seules. Son site contiendra d’ailleurs des vidéos dans lesquelles elle fera des témoignages. C’est important que les femmes puissent s’identifier à un vrai cas, un cas existant.

Les énergies que je perdais dans ce dossier, je les mets maintenant à créer quelque chose pour les suivants.

Johanne Bérubé

Johanne Bérubé avoue qu’elle est encore rongée par la colère. Toutefois, ce sentiment est devenu son carburant pour ses nouveaux projets.

Chargement en cours