Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du jeudi 19 septembre 2019

Incursion au coeur de Paris et de Londres

Publié le

Le château de Versailles et une fontaine fermée
Visiter le château de Versailles, près de Paris, était le rêve de petite fille de Stéphanie Angers.   Photo : Stéphanie Angers

Paris et Londres : deux grandes villes du monde qui en font rêver plus d'un. Pour son premier voyage outre-mer en solitaire, Stéphanie Angers a décidé de rayer ces destinations de sa liste d'endroits à visiter au cours de sa vie.

C’était un voyage extraordinaire, se remémore celle qui a passé deux semaines à déambuler dans les rues de la plus grande ville de la France et du Royaume-Uni. La tour Eiffel, le musée du Louvre, le Tower bridge, la tour de Londres, une promenade en bateau sur la Seine et une autre sur la Tamise : les incontournables de Paris et de Londres se sont retrouvés dans la mire de la femme originaire de Saguenay.

Stéphanie Angers à Londres
Stéphanie Angers lors de son premier voyage outre-Atlantique en solitaire.   Photo : Courtoisie : Stéphanie Angers

L’histoire a été au coeur des visites et des découvertes de la voyageuse. C’est d’ailleurs l’une des raisons pourquoi cette passionnée des croisades britanniques a choisi l’Angleterre comme l’une de ses destinations. Des visites au British museum, au château de Windsor, à celui de Versailles, au musée d’Orsay et aux catacombes de Paris se sont notamment imposées.

Des amoncellements d'ossements dans les catacombes de Paris
Les catacombes de Paris ont impressionné la voyageuse.   Photo : Stéphanie Angers

En découvrant Paris et Londres, Stéphanie Angers a pu constater l’influence des Anglais et des Français sur le peuple québécois. Au Québec, on est beaucoup plus influencés par les Britanniques qu’on pourrait le croire, soutient-elle. Oui, on parle français, c’est notre peuple fondateur, mais au niveau de l’architecture et de la façon dont on entretient les jardins, c’est très, très, très britannique.

Au-delà de la langue et de l’héritage architectural, la voyageuse a aussi remarqué que le tempérament des Québécois est teinté par les deux peuples qui ont colonisé leur province.

Les Québécois, on est pas mal chialeux comme les Français, affirme la voyageuse en riant. Je pense qu’ils nous l’ont laissé dans notre ADN [...] Mais, même si on aime mettre le poing sur la table, on reste quand même très polis. On n’aime pas trop les confrontations [...] on cherche le consensus. Ça, c’est très britannique.

Stéphanie Angers
Le Tower bridge à Londres
Le Tower bridge fait partie des incontournables que Stéphanie Angers a visités pendant son séjour à Londres.   Photo : Stéphanie Angers

Mme Angers a aussi pu réaliser son rêve de petite fille pendant son voyage : visiter le château de Versailles. Remplie d’attentes, elle a toutefois été déçue par les tapisseries et les décorations. Qui plus est, les fontaines mythiques n’étaient pas en fonction lorsqu’elle y est allée. Au moins, Stéphanie Angers a pu se remplir les yeux de plusieurs autres beautés et revenir au bercail comblée par ce voyage de l’autre côté de l’Atlantique.

Questions en rafale avec Stéphanie Angers

  • Une découverte culinaire? J’ai surtout découvert que nos fromages n’ont absolument rien à envier aux fromages français.
  • Météo favorable ou défavorable? Très favorable. Ce n’est pas trop chaud ni trop froid, donc c’est parfait pour marcher.
  • Un incontournable? Toutes les attractions populaires. On pense à la tour Eiffel, au Louvre, au Tower bridge, à la tour de Londres, etc. Il faut faire ces attractions.
  • Que faut-il essayer? Se perdre! Quand on se perd à travers les rues, c’est là qu’on a vraiment le pouls de la ville, des gens qui sont là-bas. Ça nous permet de découvrir de petits lieux qui sont juste pour nous et qu’on garde en mémoire.
  • Budget respecté ou dépassé? Respecté avec un surplus!
  • Quelle émotion vous a le plus habitée pendant votre voyage? J’étais impressionnée de constater à quel point il y a beaucoup de choses à voir dans le monde.
  • Ce qui vous a été le plus utile dans vos bagages? Mes cartes pour me déplacer et des pansements pour les ampoules.
  • Ce qui vous a le plus manqué? Quand on voyage seule, on n’a pas une personne à côté pour lui dire « Regarde comme c’est beau! ». C’est un peu ça qui m’a manqué.
  • Prochaine destination? J’hésite : Maroc, Croatie, Grèce, Afrique. Je n’arrive pas à me décider, donc je ne sais pas encore!
La tour Eiffel
Un cliché de la tour Eiffel s’imposait.   Photo : Stéphanie Angers
L'hôtel national des Invalides, à Paris
C’est dans l’hôtel national des Invalides que se trouve le tombeau de Napoléon Bonaparte.   Photo : Stéphanie Angers

Chargement en cours