Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du jeudi 2 mai 2019

Du fond de la mer au sommet des montagnes

Publié le

Charles Cantin nageant avec une tortue de mer au Honduras
Charles Cantin a eu la chance de nager avec une tortue de mer lors d’une plongée au Honduras, en 2019.   Photo : Rock Duguay

Charles Cantin s'était toujours demandé ce qu'il y avait sous l'eau. Aujourd'hui, il compte à son actif quelques centaines de plongées sous-marines réalisées partout dans le monde.

Visiter les fonds marins, c’est une façon de découvrir un pays beaucoup plus en profondeur, soulève Charles Cantin. C’est une façon de compléter ses voyages et ses observations sur le paysage, le décor, la morphologie et la géographie d’à peu près tous les pays du monde.

Le Saguenéen a commencé sa découverte des fonds marins tout doucement à la fin des années 80. Au fil des ans, il a réussi à obtenir la certification Rescue Diver, soit le troisième et dernier niveau de plongée du volet amateur de l’organisme international American Canadian Underwater Certifications (ACUC).

Charles Cantin sautant d'un bateau pour plonger
Charles Cantin est un véritable passionné de plongée sous-marine.   Photo : Rock Duguay

M. Cantin a plongé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Gaspésie, en Indonésie, aux Philippines, en Colombie, en Égypte et à plusieurs autres endroits encore. Parmi tous les fonds marins qu’il a explorés, il a eu un grand coup de coeur pour le site de Miyaru Kandu, situé près de l’atoll Vaavu, aux îles Maldives.

Si j’avais une seule plongée à faire dans ma vie, ce serait celle-là.

Charles Cantin

Parmi tous les trésors qu’il est possible d’observer dans les profondeurs, Charles Cantin a un penchant pour les requins et les raies mantas. Ses choix de destinations sont d’ailleurs souvent orientés vers l’observation de ces types de poissons.

Une raie manta aux îles Maldives.
La raie manta est l’un des poissons que Charles Cantin préfère observer lors de ses plongées. Il a notamment pu nager avec l'une d'elles aux îles Maldives.   Photo : Courtoisie : Charles Cantin

Voyageant seul ou en groupe avec des plongeurs de la Boutique du plongeur du Saguenay, Charles Cantin fait précisément entre 12 et 32 plongées par voyage, selon leur durée.

D’un extrême à l’autre

En plus de nager dans les profondeurs, le voyageur explore aussi les montagnes. Du 3 au 10 juin, Charles Cantin, son associé, Julien Boulianne, et deux autres courageux, Jérémie Boivin et David Asselin, s’aventureront à gravir le mont Elbrouz, en Russie, soit la montagne la plus haute d’Europe.

Les aventuriers s’attaqueront à 5642 mètres d’altitude, à des températures extrêmement froides, à 45 % d’oxygène près du sommet et à entre 4 et 6 heures de montée par jour.

Je suis dans les extrêmes. Du fond de la mer au sommet des montagnes.

Charles Cantin

Cette ascension vise à amasser 30 000 $ pour la Fondation pour l’enfance et la jeunesse Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Charles Cantin et Julien Boulianne se sont donné comme défi de gravir les sept plus hauts sommets du monde. Jusqu’à présent, ils ont escaladé le Kilimandjaro, en Tanzanie, en 2017. Le mont Elbrouz sera le deuxième sommet de leur liste.

Les fonds matins de Roatan, au Honduras
Les fonds marins de Roatan, au Honduras, contiennent beaucoup de trésors, dont un poisson-tétraodon, un bénitier, des anémones et des nudibranches.   Photo : Courtoisie : Charles Cantin

Questions en rafale avec Charles Cantin

  • Une découverte culinaire? Les crêpes au thon.
  • Un incontournable? Le Sri Lanka.
  • Que faut-il essayer? Nager avec les requins-baleines.
  • Quelle émotion vous habite le plus pendant vos voyages de plongée sous-marine? L’émerveillement.
  • Ce qui vous est le plus utile dans vos bagages? Mon passeport.
  • Ce qui vous manque le plus? Ma fille.
  • Budget respecté ou dépassé? Dépassé.
  • Prochaine destination? Le Caucase, en Russie.
Une murène dans les fonds matins de Roatan, au Honduras
Cette murène était observable dans les profondeurs des eaux de Roatan, au Honduras.   Photo : Courtoisie : Charles Cantin

Chargement en cours