Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du jeudi 7 mars 2019

Explorer le monde à vélo

Publié le

Une femme et un homme sont sur leur vélo et regardent la caméra.
Daniel Harvey et Desneiges Lapointe ont loué des vélos pour explorer une partie de la Thaïlande.   Photo : Marie-Ève Tremblay

La retraite est loin d'être ennuyante pour le couple que forment Desneiges Lapointe et Daniel Harvey. Les deux aventuriers partent à la découverte de différentes parties du globe quatre fois par année. L'une de leurs façons de voyager? En enfourchant leur vélo!

Un texte de Johanie Bilodeau

Le couple saguenéen est tombé amoureux du cyclotourisme en 2002, lors d’un premier voyage à vélo l’ayant mené des Pays-Bas jusqu’en Belgique. L’indépendance qu’apporte ce mode de transport, de même que le regard différent que cela permet de poser sur un pays expliquent en grande partie pourquoi les deux retraités aiment faire du cyclotourisme. Quand je décide de faire un voyage à vélo, ça me donne un défi différent des autres voyages, affirme Desneiges Lapointe. Je me dis : je suis encore capable.

Une cycliste est debout avec son vélo dans un chemin bordé par plusieurs grands arbres.
Le canal latéral de la Garonne en France offre un magnifique panorama aux cyclistes.    Photo : Daniel Harvey

Au fil des années, le couple a transporté ses vélos dans plusieurs périples. Il a roulé dans la vallée de la Loire, en France, en plus de faire le tour du Québec. Son coup de coeur? Son périple le long du canal du Midi, à partir de Bordeaux jusqu’à Montpellier, en France. Une aventure de 10 jours à rouler autour de 1000 kilomètres.

Quand tu accomplis ton circuit, tu es tellement satisfait de toi. Peu importe s’il a plu toute la journée, ce n’est pas grave.

Desneiges Lapointe

Les deux sportifs ne manquent ni d’énergie ni de forme physique. Ça prend des gens en forme, reconnaît Daniel Harvey. Tu rencontres toute sorte de choses dans le voyage. Il y a le vent, la pluie, les montées, les descentes. Au moment de choisir leur itinéraire, les Saguenéens privilégient des terrains variés, ni trop montagneux ni trop plats.

Un vélo est stationné tout juste à côté d'un canal, surplombé par un pont.
Le couple a pu profiter de plusieurs belles balades en vélo aux abords du canal du midi en France.   Photo : Daniel Harvey

Préparant leurs périples en fonction des attraits de leurs destinations, Mme Lapointe et M. Harvey partent l’esprit tranquille. Avant leur départ, le transport et l’hébergement sont réservés et les lieux à visiter sont ciblés. Ils s’assurent d’avoir des bagages légers, puis prennent la route sur les pistes cyclables.

Une chose est certaine, bien que tous leurs voyages ne soient pas à vélo, Desneiges Lapointe et Daniel Harvey font du vélo dans chacun de leurs périples.

Un bateau sur un canal.
Le canal du midi à Toulouse.   Photo : Daniel Harvey

Questions en rafale avec Desneiges Lapointe

  • Une découverte culinaire? Participer à un cours de cuisine en Thaïlande. Ce que j’ai aimé, c’est qu’on est allés acheter tous nos produits au marché, avant de cuisiner.
  • Un incontournable? L’Asie.
  • Que faut-il essayer? Il ne faut pas avoir peur de l’inconnu, même si tout est vraiment différent. Il y a quelques années, j’étais plus orientée vers l’Europe et, depuis, j’ai découvert l’Asie.
  • Quelle émotion vous habite le plus pendant vos voyages à vélo? La tranquillité et d’entendre tous les petits bruits.
  • Ce qui est le plus utile dans vos bagages? Ma veste de pluie.
  • Ce qui vous manque le plus dans ces voyages? Mes petites jupes, mes petites robes et mes sandales.
  • Budgets respectés ou dépassés? On essaie le plus possible de les respecter et, en vélo, c’est très facile.

Questions en rafale avec Daniel Harvey

  • Une découverte culinaire? Le Vietnam pour la cuisine, c’est merveilleux.
  • Un incontournable? L’Asie.
  • Quelle émotion vous habite le plus pendant vos voyages à vélo? La liberté. Les vues magnifiques qu’on ne pourrait observer depuis les routes. On est dans des circuits dans la nature, où on voit moins de circulation automobile. C’est merveilleux!
  • Ce qui est le plus utile dans vos bagages? Des noix et des choses faciles à transporter et à manger.
  • Ce qui vous manque le plus dans ces voyages? J’amène le minimum et ça me suffit.
  • Prochaine destination? La Bretagne. Il nous reste à réserver l’avion. On est presque prêts à partir.
Une femme est debout derrière son vélo.
Le couple a même roulé à Hoi An au Vietnam avec leur vélo.   Photo : Daniel Harvey

Chargement en cours