Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du jeudi 17 janvier 2019

Passer Noël à Jérusalem

Publié le

Le cimetière juif de Jérusalem, la ville de Jérusalem et le dôme du Rocher
Du mont des Oliviers, Jean-François Potvin et Alexandre Morin ont pu observer le cimetière juif en avant-plan, puis la ville de Jérusalem et le dôme du Rocher, en arrière-plan.   Photo : Jean-François Potvin

Alexandre Morin et Jean-François Potvin n'avaient jamais passé Noël à l'extérieur du pays ni caressé le rêve de visiter la ville de Jérusalem. Pourtant, lorsque la possibilité de visiter ce territoire divisé pendant la période des Fêtes s'est présentée, les deux hommes ont sauté sur l'occasion.

Un texte de Johanie Bilodeau

Du 20 au 31 décembre derniers, les Saguenéens ont tenté de voir Jérusalem à travers les yeux des gens qui y habitent. Ils ont loué l’appartement d’une amie qui y réside et ont visité ce berceau des religions catholique, juive et musulmane. La proximité des peuples qui doivent cohabiter m’a fasciné, raconte Alexandre. Tous les bruits jurent ensemble. À la messe de minuit, c’était des chants chrétiens et, à un moment donné, l’appel à la prière a commencé et était diffusé partout dans la ville. Ça détonnait vraiment beaucoup.

Deux hommes appuyés sur le mur des Lamentations, à Jérusalem
Alexandre Morin a capté ce moment de recueillement de deux hommes devant le mur des Lamentations, à Jérusalem.   Photo : Alexandre Morin

Bien que leur famille respective leur ait manqué le soir du réveillon, Alexandre et Jean-François ont vécu une soirée mémorable dans la basilique de la Nativité de Bethléem.

Il n’y a pas plus magique que d’être à Bethléem un 24 décembre et d’assister à la messe de minuit.

Jean-François Potvin
Jean-François Potvin devant la ville de Jérusalem et le dôme du Rocher
Jean-François Potvin a pu admirer la ville de Jérusalem du haut du mont des Oliviers.   Photo : Alexandre Morin

Pendant leur séjour à Jérusalem, les deux hommes ont marché une vingtaine de kilomètres par jour. Leurs pas les ont notamment amenés à visiter le mur des Lamentations et différents musées, à contempler la mer Morte, à admirer le désert de Judée et à explorer la forteresse juive de Massada.

À travers les quartiers arabes et juifs, les différents lieux saints, les tensions entre les Israéliens et les Palestiniens et la présence militaire, les deux voyageurs ont vécu un choc culturel. Les langues [à Jérusalem] étaient surtout l’arabe et l’hébreu, affirme Jean-François. On est loin du français, de l’espagnol et de l’anglais. Juste l’ambiance sonore m’a beaucoup sorti de ma zone de confort.

Alexandre Morin devant la ville de Jérusalem
Alexandre Morin profite de la vue de Jérusalem que leur offre le toit de l’appartement que Jean-François Potvin et lui ont loué.   Photo : Jean-François Potvin

Alexandre Morin et Jean-François Potvin reviennent de ce périple avec en tête le souvenir d’une ville magnifique, mais complexe, dont l’histoire et les tensions se font sentir en permanence.

La mer Morte dans laquelle des gens se baignent et, derrière, la Jordanie.
Alexandre Morin et Jean-François Potvin ont profité de leur séjour à Jérusalem pour faire un détour afin d’admirer la mer Morte. En arrière-plan, la Jordanie est visible.   Photo : Alexandre Morin

Questions en rafale avec Alexandre Morin

  • Une découverte culinaire? Le zaatar, mélange d’épices du Moyen-Orient.
  • Un incontournable? Le désert de Judée et la mer Morte.
  • Que faut-il essayer? Les trois religions dans la même journée. Donc, le Saint-Sépulcre, le mur des Lamentations et l’esplanade des Mosquées. Dépaysement assuré.
  • Quelle émotion vous a le plus habitée pendant votre voyage? L’émerveillement, parce qu’il y avait trop de choses à regarder en même temps et trop de sentiments différents qui m’habitaient.
  • Ce qui vous a été le plus utile dans vos bagages? Mon appareil photo.
  • Ce qui vous a le plus manqué? Ma famille. Dans les moments plus tranquilles, j’aurais aimé l’avoir plus près de moi.
  • Budget respecté ou dépassé? Mon budget était plus ou moins défini, mais je pense que je l’ai assez respecté.
  • Prochaine destination? Soit la Californie, où j’ai de la famille, ou ce qui entoure la mer Méditerranée, que je n’ai pas encore vue.

Questions en rafale avec Jean-François Potvin

  • Une découverte culinaire? J’ai redécouvert le goût de la viande cuite sur le charbon de bois, chose qu’on a perdue ici, et j’ai vraiment adoré le goût.
  • Un incontournable? Bethléem.
  • Que faut-il essayer? Se perdre dans la vieille ville.
  • Quelle émotion vous a le plus habitée pendant votre voyage? Le dépaysement, notamment, de l’environnement sonore.
  • Ce qui vous a été le plus utile dans vos bagages? Ma paire de jeans, parce que je suis parti avec juste une paire. Alors ç’a vraiment été utile!
  • Ce qui vous a le plus manqué? Ma famille et une grosse doudou.
  • Budget respecté ou dépassé? Pas mal respecté.
  • Prochaine destination? Je ne sais pas encore, mais possiblement l’Europe.

Chargement en cours