•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Élections de mi-mandat : un test de confiance pour Trump

Audio fil du samedi 3 novembre 2018
Un gros plan de Donald Trump.

Le président américain Donald Trump arrive à la Maison-Blanche.

Photo : Associated Press / Manuel Balce Ceneta

La présidence de Donald Trump pourrait être affaiblie à l'issue des élections de mi-mandat aux États-Unis, si les Américains déçus par son comportement antidémocratique choisissent de revenir dans le giron démocrate. Ayant tâté le pouls des citoyens du Midwest, entre autres, le politologue Frédérick Gagnon explique que les Américains demeurent relativement satisfaits de son bilan économique.

Frédérick Gagnon et son équipe ont séjourné dans une dizaine d’États américains, notamment dans les États limitrophes du Canada, comme le Maine et le Vermont, mais aussi dans les anciennes circonscriptions démocrates du Minnesota, du Wisconsin, de l’Illinois, de l’Indiana, de l’Ohio et du Michigan, qui ont été déterminantes pour l’élection de Donald Trump il y a deux ans.

Il constate que, malgré une insatisfaction du milieu agricole, le Midwest est satisfait du meilleur taux d’emploi dans la région depuis le début de sa présidence.

Dans cette région touchée par la crise industrielle, les lobbyistes et les citoyens à qui nous avons parlé défendent l’idée qu’un homme d’affaires comme Trump, qui n’est pas un politicien de carrière, sait mieux que quiconque relancer l’économie. Ils semblent satisfaits de la présidence jusqu’à maintenant.

Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand, directeur de l'Observatoire sur les États-Unis et professeur de science politique à l’UQAM

« La société américaine est multiple et on ne peut pas en faire une lecture simpliste », rappelle Frédérick Gagnon, qui évoque par exemple certaines communautés afro-américaines a priori réfractaires aux idées de Trump, mais également relativement satisfaites de son bilan économique. « Et ce, même si dans les faits les nouveaux emplois créés ne sont pas toujours des emplois de qualité, ajoute le chercheur. Il ne s’agit plus du fameux rêve américain qui permet aux pauvres d’améliorer leur sort sur une terre où tout semble possible. La vérité est que l’Amérique de Trump a créé bien des emplois aux conditions piètres. »

La réforme fiscale, « qui a réduit les impôts de tout le monde et surtout des plus riches », jouit aussi d’une forte accessibilité sociale dans toutes les couches de la population.

Néanmoins, on peut croire que de nombreux démocrates seront élus à cette élection de mi-mandat. Dans le système américain, les représentants démocrates ont un poids important dans les décisions de la Chambre des représentants, selon Frédérick Gagnon. « Trump est président dans un système politique dans lequel son pouvoir est en vérité très limité. Cela permet de modérer ses actions et de tempérer son radicalisme », ajoute le professeur de science politique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi