•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recyclage du plastique : le Québec a encore du chemin à faire

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Recyclage du plastique : le Québec a encore du chemin à faire

Audio fil du samedi 13 octobre 2018
Le Québec doit redoubler d'efforts pour recycler davantage de plastique.

Le Québec doit redoubler d'efforts pour recycler davantage de plastique.

Photo : Getty Images

Même si le Québec est un champion mondial de la collecte sélective, la quantité de plastique présente dans les sacs de récupération des citoyens est insuffisante, selon Marc Olivier, spécialiste en modernisation de l'industrie de la récupération et du recyclage. Les Québécois recyclent et valorisent seulement 36 % du plastique produit dans la province.

Certes, la contribution québécoise au recyclage du plastique est supérieure à celle de plusieurs pays et la grande majorité des municipalités ont un système efficace de collecte des matières recyclables. Toutefois, il ne faut pas s'asseoir sur ses lauriers, selon Marc Olivier, qui est notamment chercheur au Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) au Cégep de Sorel-Tracy et coprésident du Comité de modernisation de l’industrie de la récupération et du recyclage.

« Il est préoccupant que le nombre d’objets en plastique récupérés soit si faible, dit-il. Nous savons par exemple que les résidents des immeubles de plus de neuf logements contribuent moins [au recyclage]. Il est possible que les locataires des appartements des étages supérieurs soient moins portés à descendre leurs bacs ou leurs sacs de récupération lorsque leurs immeubles ne sont pas équipés d'ascenseurs ou de chutes à déchets. »

Marc Olivier en studio, avec des écouteurs sur la tête, est assis devant un microphone.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc Olivier, co-président du Comité de modernisation de l’industrie de la récupération et du recyclage

Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Une responsabilité qui incombe aussi aux entreprises productrices de plastique
Traditionnellement, la responsabilité du recyclage incombait aux consommateurs. Les temps changent : il est de plus en plus admis que les entreprises qui fabriquent des produits de plastique doivent contribuer financièrement aux opérations de recyclage. « De nos jours, on réfléchit à cette question à partir de la notion de coresponsabilité, explique Marc Olivier. Le citoyen et l’entreprise doivent tous deux faire des efforts. »

Par ailleurs, le chercheur se réjouit aussi du succès des programmes de « responsabilité élargie », qui permettent aux citoyens de récupérer les fonds de pots de peinture, les équipements électroniques, les piles et les tubes fluorescents, entre autres. Ces programmes sont implantés en entreprise : ce sont par exemple les quincailleries qui servent d'espaces de dépôt des peintures usées et qui les acheminent aux entreprises habilitées à en faire la récupération.

À suivre :
Colloque sur la gestion des matières résiduelles 2018 (Nouvelle fenêtre)
Organisé par Réseau Environnement et présenté par RECYC-QUÉBEC et Éco Entreprises Québec
Les mercredi 7 et jeudi 8 novembre 2018
Au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi