Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot.
Audio fil du samedi 24 mars 2018

Un documentaire sur Marc Laurendeau, grand témoin de l'évolution de la société québécoise

Publié le

Le réalisateur Manuel Foglia et le journaliste Marc Laurendeau posant devant leurs micros dans le studio 18 de Radio-Canada
Le réalisateur Manuel Foglia et le journaliste Marc Laurendeau   Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Grâce à un saisissant montage d'images d'archives et à une narration au « je » par le principal intéressé, le documentaire Marc Laurendeau, raisonnable Cynique, offre un regard sur une longue carrière de journaliste et sur les mutations d'une société qui a drastiquement changé des années 50 à aujourd'hui. Le réalisateur Manuel Foglia mêle l'intime au social dans ce film à voir sur ICI RDI.

Documentaire de la série Les grands reportages – Personnalités produite par ICI RDI, ce long métrage raconte la carrière de Marc Laurendeau en insistant davantage sur son travail de journaliste que sur sa courte mais marquante incursion humoristique dans le groupe Les Cyniques. « Je suis fier de ce que j'ai fait avec Les Cyniques, dit-il, et je mesure désormais l'influence énorme que nous avons eue, mais il ne s'agit après tout que d'une décennie de ma vie. Au début de ma carrière de journaliste, j'ai même tenté de faire oublier cet épisode de ma vie, parce que les métiers d'humoriste et de journaliste me semblaient bien incompatibles. Aujourd'hui, j'observe tout cela avec sérénité, mais je pense qu'un documentaire qui aurait trop insisté sur Les Cyniques aurait été réducteur. »

« Le fil conducteur de ce film, explique le réalisateur, est la vie d'un homme qui a été aux premières loges de nombreux changements majeurs dans sa société. L'idée est de faire un certain travail d’historien et de sociologue, à partir de l’histoire d'une personne remarquable. » Tout un pan de l’histoire québécoise y est donc raconté, de la vie politique plus conservatrice des années 50, en passant par les bouleversements de la Révolution tranquille, jusqu'aux remises en question actuelles du modèle hérité de cette époque. Marc Laurendeau est aussi un témoin de ce que le journalisme a été et de ce qu’il devient, ce dont le film témoigne.

Des archives précieuses
La tâche du réalisateur a été facilitée par son sujet, car Marc Laurendeau n'est pas le seul à être passionné par les archives, toute sa famille possède aussi des documents d'archives de grande qualité. Les archives de Radio-Canada, « une mine d'or », ont aussi été mises à profit.

Le film montre des images de Laurendeau alors qu'il était étudiant en droit à l'Université de Montréal au début des années 60. Ces images sont magnifiques : on y voit aussi un jeune Denys Arcand et un jeune Bernard Landry, aux balbutiements de leur engagement social.

Manuel Foglia, réalisateur

Date de diffusion du documentaire :
Vendredi 30 mars à 20 h sur ICI RDI

Chargement en cours