Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot
Audio fil du samedi 3 mars 2018

La Côte-Nord en pleine effervescence culinaire

Publié le

Martin Brisson, chef autochtone (algonquin) du restaurant et auberge La Galouïne, de Tadoussac
Martin Brisson, chef autochtone (algonquin) du restaurant et auberge La Galouïne, de Tadoussac   Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Portée par des chefs de talent qui ont le souci de réinventer les recettes ancestrales locales, de mettre en valeur le terroir et de puiser dans les racines algonquines, la scène gastronomique de la Côte-Nord vit un âge d'or. Le chef Martin Brisson, invité par le chroniqueur Philippe Mollé, parle des richesses de l'application des méthodes ancestrales, notamment lorsqu'il fume viandes et poissons.

Martin Brisson est un autodidacte de la restauration. Il met à profit ses racines algonquines pour valoriser le terroir boréal : herbes côtières, herbes sauvages (comme le thé du Labrador), petits fruits, produits forestiers et produits de la mer.

De Tadoussac à Blanc-Sablon, en passant par Sept-Îles et Baie-Comeau, on peut notamment manger de la « viande boucanée », comme le dit Martin Brisson, un adepte des techniques algonquines de ses ancêtres. Il suggère aussi de goûter aux sirops de petits fruits, utilisés dans plusieurs recettes et dans des cocktails très populaires sur la Côte-Nord.

À consulter :

Le site web du restaurant La Galouïne à Tadoussac, dont Martin Brisson est le chef

Deux autres chefs de la Côte-Nord au festival Montréal en lumière :
– Jean-Sébastien Sicard, chef et copropriétaire du restaurant Chez Mathilde à Tadoussac
– Glenn Forbes, chef de La Cache d’Amélieà Baie-Comeau

Chargement en cours