Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot
Audio fil du samedi 17 février 2018

Grossesse : le fœtus est sensible aux perturbateurs endocriniens

Publié le

Illustration représentant une femme enceinte, dont l'embryon est visible en semi-transparence dans son ventre. Les éléments de son environnement (bouteilles de plastique, pots de peinture, etc) sont accompagnés de symboles chimiques en surimpression.
Visuel promotionnel du documentaire Demain tous crétins , de Sylvie Gilman et Thierry De Lestrade   Photo : Arte France

L'augmentation du nombre de cas de troubles du spectre de l'autisme ou de troubles de déficit de l'attention avec hyperactivité chez les enfants est peut-être due à la présence grandissante de perturbateurs endocriniens dans notre environnement. Pour son documentaire Demain, tous crétins?, la documentariste Sylvie Gilman a rencontré des scientifiques étudiant cette question.

Visionné plus d’un million de fois sur le site web de la chaîne ARTE France l’automne dernier, le documentaire de Sylvie Gilman pourra être vu par les téléspectateurs canadiens le 21 février à 21 h sur ICI EXPLORA. Le film se présente comme un cri d'alarme pour sensibiliser les mères au fait que nous vivons dans un monde rempli de molécules chimiques qui peuvent altérer le développement cérébral des enfants. « La grossesse est le moment où l’exposition est particulièrement toxique, précise Sylvie Gilman. Toutes les futures mères devraient se protéger des produits contenant des perturbateurs endocriniens, notamment les herbicides à base de glyphosate, comme le Roundup de Monsanto, qui est utilisé par de nombreux agriculteurs. »

C’est notre rencontre avec Barbara Demeneix, spécialiste des perturbateurs endocriniens, qui nous a mis sur la piste des problèmes de développement cérébraux chez les nouveau-nés. Nous étions alors en plein débat européen sur la réglementation de ces produits. Or, l’industrie chimique exerce un lobby très efficace et on n'est pas bien protégés contre ces produits qui ne sont toujours pas assez efficacement réglementés.

La documentariste Sylvie Gilman

Crétins?
Le titre du documentaire, Demain, tous crétins?, a été qualifié de racoleur ou de provocateur par la presse française. Sylvie Gilman s'en défend. « Pour nous, il s’agit d’une maladie, le crétinisme, qui est largement documenté. Nous faisons un parallèle avec les cas de crétins des Alpes au 19e siècle : des hommes et des femmes avec un faible quotient intellectuel parce qu’ils sont nés de mères avec une carence extrême en iode, ce manque d’iode ayant affecté le développement de la thyroïde de leurs enfants. »

À consulter :
La fiche du documentaire Demain, tous crétins? sur le site web d'ICI EXPLORA

Chargement en cours