•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>La princesse et le pangolin</em> ou <em>Le Petit Prince</em>, inspiré par Greta Thunberg

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

La princesse et le pangolin ou Le Petit Prince, inspiré par Greta Thunberg

Portrait de Greta Thunberg sur un fond bleu

La militante suédoise Greta Thunberg en décembre 2019

Photo : Getty Images / Pablo Blazquez Dominguez

À quoi ressemblerait Le Petit Prince si on l'écrivait aujourd'hui? Au roman La princesse et le pangolin. Marc Lambron, écrivain et membre de l'Académie française, a eu cette idée amusante de moderniser ce conte philosophique, qui nous met face aux défis du 21e siècle. « Le confinement, dans une circonstance oppressante, ça vous donne envie de légèreté. Un confiné est quelqu'un qui est voué au local, ça vous donne envie de global », affirme-t-il.

L’idée de réécrire un « conte déjà universel » a surgi dans l’esprit de Marc Lambron en avril dernier, durant la première vague de la pandémie. Il a pensé réécrire Candide, de Voltaire, mais son choix s’est confirmé vers Le Petit Prince. « À l’époque de #MeToo, ce serait plutôt une petite princesse », dit-il au sujet de son héroïne, la princesse Greta, et en rappelant que Greta Thunberg a été nommée personnalité de l’année 2019 par le magazine Time.

La princesse et le pangolin, Marc Lambron, Éditions des Équateurs, 2020
Résumé :
En plein désert, un géologue rencontre la princesse Greta qui débarque sur Terre et lui dit d'un ton farouche et impérieux : « Dessine-moi une chauve-souris! » La princesse Greta vit sur une minuscule planète, 100 % bio où la couche d'ozone est très pure. Mais des insectes menacent ses plants de quinoa et seule une chauve-souris peut les chasser de façon écoresponsable.

Mais avant d'arriver sur Terre, Greta a fait escale sur différents astéroïdes afin de trouver « Le secret du bonheur » : l'astéroïde Charlie (Chaplin), l'astéroïde Ernesto (Guevara), l'astéroïde Frank (Sinatra), l'astéroïde Karl (Lagerfeld), l'astéroïde Nelson (Mandela), l'astéroïde Janis (Joplin) et l'astéroïde Albert (Einstein).

À chaque fois s'établit un échange piquant sur l'esprit d'enfance, le capitalisme, la révolution, la violence, le rock, la méchanceté des hommes, la nature. Jusqu'au jour où la princesse rencontre un pangolin, animal hautement philosophique, menacé par la race humaine, qui lui enseigne le langage du cœur et de l'amour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi