•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un désordre mondial piloté par les États-Unis et le Moyen-Orient

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Un désordre mondial piloté par les États-Unis et le Moyen-Orient

Audio fil du samedi 17 juin 2017
Sami Aoun, directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (OMAN) de la Chaire Raoul-Dandurand, et Donald Cuccioletta, expert en politique américaine, dans le studio 17 de Radio-Canada à Montréal.

Sami Aoun, directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (OMAN) de la Chaire Raoul-Dandurand, et Donald Cuccioletta, expert en politique américaine.

Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Les politiques extérieures de Donald Trump, qui accuse le Qatar de financer le terrorisme tout en lui offrant son aide, font perdre le nord à la communauté internationale. Toutefois, c'est le monde entier qui semble déboussolé, selon les experts Donald Cuccioletta et Sami Aoun, qui analysent les bouleversements au Moyen-Orient et le réaménagement des forces mondiales.

Toutes les forces en puissance sont en restructuration ou en transformation, selon Donald Cuccioletta, membre de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l'UQAM. « Il n’y a plus de véritable ordre mondial, dit-il. Il y a plutôt une toile de rivalités, de chaos et de confrontations entre ceux qui veulent devenir ou redevenir hégémoniques : la Chine, la Russie, le Japon et les États-Unis. Au milieu de tout ça, l’Europe tente de jouer ses cartes, tout comme le Moyen-Orient qui ne sait plus sur quel pied danser. »

La population du Moyen-Orient est désorientée par des guerres fratricides, des guerres civiles et de nombreux foyers de trouble, d’après l’analyse de Sami Aoun, professeur à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke et directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord de la Chaire Raoul-Dandurand. « Le printemps arabe a été un échec, il faut bien le constater, et nous pouvons anticiper de nombreuses années de crise dans ce secteur du monde. Disons quand même les choses telles qu’elles sont : l’élection de Donald Trump provoque un certain retour à l’ordre. En revenant à la realpolitik par rapport aux crises syrienne et irakienne, le nouveau président réinvestit des espaces que l’administration Obama avait délaissés. Trump renoue, par exemple, avec l’Arabie saoudite et redevient ainsi un ennemi plus affirmé de l’Iran. Les forces se repositionnent. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi