•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'univers spectaculaire des vieilles affiches de magie

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

L'univers spectaculaire des vieilles affiches de magie

Audio fil du samedi 27 mai 2017
Adelaïde Herrmann / Magie hindoue / The Metropolitan Print Co., vers 1900

Adelaïde Herrmann / Magie hindoue / The Metropolitan Print Co., vers 1900

Photo : Musée McCord / M2014.128.207

La tête d'une femme coupée en un geste franc ou un homme dont le corps est envahi par de petits diablotins : voilà le genre d'images qu'arboraient les immenses affiches de spectacles de magie dans les rues de Montréal à la fin du 19e et au début du 20siècle. « Montréal faisait alors partie du circuit fréquenté par les plus grands magiciens du monde », explique le conservateur du Musée McCord, Christian Vachon.

Sont à l'honneur dans l'exposition Illusions – L'art de la magie au Musée McCord des affiches qui ont été dessinées pour des grands noms comme Alexander Herrmann ou Harry Kellar. Spiritualisme, orientalisme, transmission du savoir et rôle des femmes sont autant de thèmes rencontrés au fil de ces images issues de l'imposante collection d'Allan Slaight, un Montréalais notamment connu pour son rôle d'avant-plan dans les médias. Slaight, étant lui-même magicien, a patiemment collectionné ces vieilles affiches pour constituer un catalogue rare. Ces affiches n'ayant pas été conçues comme des œuvres d'art aptes à traverser le temps, la plupart n'avaient pas été conservées ailleurs.

Ces affiches comportent à elles seules une part de magie, avec leurs couleurs vibrantes et leurs images fantasmagoriques. Elles sont emblématiques de la grande époque de la chromolithographie.

Christian Vachon
Thurston / Do the Spirits Come Back / Strobridge Lithographing Co.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Thurston / Do the Spirits Come Back / Strobridge Lithographing Co.

Photo : Musée McCord / 1915M2014.128.421

« Le symbole le plus récurent de l’affiche de magie, poursuit Christian Vachon, c’est le diable, c’est Méphisto lui-même. On se demande comment le clergé a réagi à cela. Méphisto, comparse de Lucifer, est celui qui est envoyé sur Terre pour tenter les humains. Par extension, le magicien se donne une image du détenteur des pouvoirs des forces du mal. »

Montréal était une plaque tournante des spectacles de vaudeville à cette époque et, par conséquent, la compétition publicitaire était grande. Cela explique les très grands formats d’affiches : on peut voir dans l'exposition du Musée McCord des affiches de 2 mètres par 3 mètres.

Thurston / La lévitation – L’illusion la plus grandiose au monde / Levitation – The Greatest Illusion in the World / Strobridge Lithographing Co.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Thurston / La lévitation – L’illusion la plus grandiose au monde / Levitation – The Greatest Illusion in the World / Strobridge Lithographing Co.

Photo : Musée McCord / 1914M2014.128.542

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi