Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot
Audio fil du samedi 13 mai 2017

Gilles Vigneault veut protéger l'île d'Anticosti avec les Innus

Publié le

Gilles Vigneault
Gilles Vigneault   Photo : Entourage de monsieur Vigneault

« Il ne faut pas tuer la beauté exceptionnelle de l'île d'Anticosti », clame le poète Gilles Vigneault, qui se produira lors du spectacle En union avec les Innus, protégeons Anticosti. « Les Innus nous ont appris à protéger notre environnement, même si nous les avons peu écoutés, et avec eux il faut bloquer la voie aux pétrolières qui veulent envahir Anticosti ».

« C’est un lieu très particulier du Québec et du monde, s’enthousiasme Gilles Vigneault. On y trouve des rivières absolument spectaculaires, et une faune et une flore que Marie-Victorin avait déjà identifiées comme étant uniques au monde. »

La municipalité d’Anticosti a d’ailleurs officiellement dévoilé la candidature de l’île comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO, en janvier dernier. Une dizaine d’experts en géologie, en paléontologie et en sciences de la Terre – originaires du Canada, mais aussi de pays comme les États-Unis, l’Allemagne, la France, le Danemark, la Russie et la Chine – soutiennent la candidature de l'île d’Anticosti, qui reçoit aussi l'appui de leaders autochtones de la région et des élus régionaux.

Chargement en cours