•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Les espoirs de l’aéronaute Bertrand Piccard pour un meilleur monde environnemental

L'explorateur suisse Bertrand Piccard regarde la caméra en souriant.

L'explorateur suisse Bertrand Piccard

Photo : Radio-Canada / Étienne Leblanc

Joël Le Bigot prend des nouvelles du psychiatre et aéronaute suisse Bertrand Piccard, qui a fait le tour du monde en 2016 à bord de l'avion solaire Solar Impulse, et qui a à cœur la protection de l'environnement. « Ce n'est pas un seul homme qui peut tout détruire », affirme-t-il au sujet des attaques répétées de Donald Trump contre les politiques environnementales internationales et celles des États-Unis.

Bertrand Piccard croit que cette pandémie mondiale met en avant « un monde qui était fragile, instable, injuste, plein d’inégalités, très polluant ».

Si c’est ce monde-là qui est emporté par la pandémie, je dirais tant mieux, mais à condition bien sûr qu’on le remplace par un monde différent, un monde qui est plus efficient, un monde où on prend soin des ressources naturelles, où on prend soin des êtres humains.

Bertrand Piccard

Selon l’aéronaute et psychiatre, les énergies renouvelables permettent de produire de l’électricité plus économiquement qu’avec du pétrole, du charbon et l’énergie nucléaire. Il faut convaincre les entreprises qu’elles peuvent faire des profits autrement. « Ceux qui ne sont pas capables de changer sont ceux qui vont disparaître. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi