•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

L'héritage de l’océanographe Louis Fortier sur la crise climatique en Arctique

L'océanographe et biologiste Louis Fortier lors d'une entrevue sur le bord du fleuve Saint-Laurent

L'océanographe et biologiste Louis Fortier

Photo : Radio-Canada

Les travaux du biologiste et océanographe Louis Fortier, qui est mort le 4 octobre dernier, sont cruciaux pour notre compréhension des changements climatiques. Pour l'océanographe Philippe Archambault, « Louis était un visionnaire. [...] Pendant plus de 30 ans, il a été un des premiers témoins directs des changements climatiques qu'on voit en Arctique. »

Il a été un des instigateurs de grands programmes nationaux, reconnus nationalement et internationalement. On pense tout simplement aussi à la conversion du brise-glace Amundsen en navire de recherche, qui sert encore aujourd’hui et qui est un de nos fleurons en science en Arctique.

Philippe Archambault, océanographe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi