•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

L’exploration gazière et pétrolière au Québec est plus active qu’on ne le pense

Un forage de gaz de schiste à Saint-Edouard-de-Lotbiniere (archives)

Un forage de gaz de schiste à Saint-Edouard-de-Lotbiniere (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le journaliste Alexandre Shields a signé une série de textes sur l'exploration gazière et pétrolière au Québec dans le quotidien montréalais Le Devoir. « Même si on a l'impression que cette saga du gaz de schiste est terminée depuis déjà quelques années, bien au contraire, c'est encore très vivant, très d'actualité, parce qu'il y a encore beaucoup d'entreprises qui sont présentes au Québec », rapporte-t-il.

Alexandre Shields raconte qu’un grand nombre de permis d’exploitation gazière sont encore en vigueur au Québec : « L’objectif évidemment, c’est éventuellement de lancer des travaux d’exploration plus poussés, non seulement pour le pétrole, mais peut-être pour le gaz. »

La situation est même plus inquiétante, selon le journaliste, car le gouvernement québécois n’arrive pas à retrouver 245 puits de pétrole ou de gaz, dans les basses terres du Saint-Laurent, sur les 540 dont il a hérité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi