Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot.
Audio fil du samedi 5 octobre 2019

Le magazine Croc, de ses origines modestes à son retour inattendu

Publié le

La page couverture du numéro spécial 40e anniversaire du magazine <i>Croc</i>.
La page couverture du numéro spécial 40e anniversaire du magazine Croc   Photo : Croc

« On aimait prendre toutes les cibles qui existaient [...] et taper dessus. » En 1979, l'avenir était prometteur pour un nouveau magazine humoristique comme Croc. Les publications du genre se vendaient bien, et la société était peu frileuse, au point d'accepter une page couverture sur les 10 ans de la crise d'Octobre montrant un coffre de voiture ouvert avec un gâteau d'anniversaire dedans. À l'occasion de la parution d'un numéro spécial 40e anniversaire, Pierre Huet et Hélène Fleury, cofondateurs, racontent à Joël Le Bigot le rôle joué par René Lévesque dans le financement du magazine.

Hélène Fleury se souvient que l’équipe de rédaction n’avait pas à chercher trop loin pour trouver ses têtes de Turc : « Elles se sont présentées d’elles-mêmes. On avait à l’époque Michèle Richard – on en parle encore 40 ans plus tard; elle a quand même traversé le temps, il faut le faire –, on avait Jerôme Lemay, et on avait la ville de Drummondville. »

Elle poursuit : « On faisait un peu de tout. La base, c’était d’être drôle, mais ça pouvait être de la satire, ça pouvait être de la parodie, ça pouvait être du pastiche, ça pouvait être des textes absurdes. […] C’était une façon d’aller vers les grands de ce monde et de leur dire ce qu’on pensait. »

Pierre Huet et Hélène Fleury au micro de Joël Le Bigot.
Pierre Huet et Hélène Fleury Photo : Radio-Canada/Laurent Boursier

Mauvais garnements, bons instincts

« Nos instincts ne nous ont pas trop trompés, se réjouit Pierre Huet. On a fait […] un spécial handicapés, un spécial gai, un spécial vieux, etc. On avait une très bonne équipe et un assez bon jugement, ce qui fait que c’est très rare que [les gens aient] dit : "Woh!" »

Une causerie sur les années Croc et l’évolution de l’humour polémique au Québec aura lieu le 6 octobre à 14 h au Musée de la civilisation, à Québec.

Chargement en cours