Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot
Audio fil du samedi 23 février 2019

Découvrir les épices boréales de la Côte-Nord, un joyau méconnu

Publié le

Le champignon de chaga
Le champignon de chaga   Photo : iStock

En plus de leur goût exquis, les infusions de champignons chaga ont, semble-t-il, des vertus thérapeutiques et peuvent éloigner le cancer. Russel Tremblay, fondateur de l'entreprise Les Saveurs boréales, se passionne aussi pour le poivre des dunes et la salicorne, des produits du terroir nord-côtier que les chefs québécois intègrent de plus en plus à leurs créations. À l'invitation de notre chroniqueur Philippe Mollé, il nous entretient de l'art de valoriser les plantes nordiques.

Passionné de la forêt boréale, Russel Tremblay part à la cueillette du poivre des dunes en hiver. Non, il ne s'agit pas d'un véritable poivre, mais plutôt du bourgeon de l’aulne crispé, qui est ensuite transformé en épice à la saveur forestière très particulière. Il y a des aulnes en quantité considérable sur la Côte-Nord, de sorte qu’une récolte d’un très mince pourcentage de ce qu'on trouve sur le territoire est amplement suffisante. Russel Tremblay cueille aussi le myrique baumier, une plante aux feuilles très odorantes de laquelle on tire une épice au parfum complexe et légèrement poivré.

La mission de cet homme : faire connaître ces produits méconnus, qui apparaissent de plus en plus sur les tables des restaurants québécois.

Russel Tremblay au micro du studio 18 de Radio-Canada
Russel Tremblay, archiviste de la forêt boréale et fondateur de l'entreprise Les Saveurs boréales Photo : Radio-Canada/Laurent Boursier

Le champignon chaga, qui a des propriétés antioxydantes, pousse dans la forêt boréale, sur l’écorce du boulot ou du merisier. Les Russes ont été les premiers à en découvrir les propriétés médicinales. En effet, des recherches sérieuses affirment que le rituel du thé chaga aurait vraisemblablement épargné aux habitants d’un même village de souffrir du cancer.

La Côte-Nord possède un savoir-faire énorme dans la récolte et la transformation de ces champignons, comme c'est le cas dans d'autres régions du Québec. Pourtant, peu de Québécois connaissent ces produits. Le festival Montréal en lumière les met à l'honneur cette année, consacrant une partie de sa programmation à la gastronomie nord-côtière.

À consulter :

Site web des Saveurs boréales, l'entreprise de récolte des produits du terroir nord-côtier de Russel Tremblay

Chargement en cours