Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Joël Le Bigot
Audio fil du samedi 20 avril 2019

De graves inondations au Québec en cette fin de semaine pascale

Publié le

Deux femmes installent une pellicule de plastique autour d'une maison.
La famille Rochon, qui habite sur la rue Létourneau, à Rigaud, a vécu la hausse de la rivière Outaouais en 2017. Ils se préparent pour le pire en vue du weekend.   Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les villes de Laval et de Montréal ainsi que les régions de l'Outaouais, des Laurentides, de la Montérégie, de Québec et de Chaudière-Appalaches sont les plus à risque d'être inondées alors que de nombreuses rivières et de nombreux lacs sortent peu à peu de leur lit. Éric Houde, porte-parole national de la Sécurité civile, fait le portrait de la situation.

La situation à Québec
À Saint-Raymond de Portneuf, trois résidences pour personnes âgées ont été évacuées de façon préventive, pour un total de 30 personnes évacuées.

En Beauce
L'embâcle de Beauceville s’est déplacé vers Saint-Joseph-de-Beauce. À Saint-Georges, un embâcle s'est aussi formé dans le secteur du Rocher.

Dans les Laurentides
À Harrington, un embâcle est présent sur la rivière Rouge, 10 résidences sont isolées. À Mont-Tremblant, sept résidences sont isolées. À Saint-Ignace-de-Loyola, trois résidences sont inondées.

En Montérégie
À Rigaud​, 24 personnes sont évacuées. À Saint-Jean-sur-Richelieu, le niveau d'eau de la rivière Richelieu se trouve à moins d'un mètre du pont Gouin.

En Outaouais
Les risques d’inondation de la rivière des Outaouais demeurent élevés. À Boileau, deux résidences sont isolées.

Chargement en cours