•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Audio fil du samedi 23 février 2019

Audio fil

  • Crise en Haïti : pourquoi si peu de migration vers la République dominicaine?

    Pendant que les Haïtiens envahissent les rues pour manifester contre la corruption, leurs voisins immédiats de la République dominicaine semblent couler des jours plus paisibles. Une longue histoire d'amour-haine entre ces deux territoires rend compliquée la migration des Haïtiens vers le pays voisin, analyse Frantz Voltaire, directeur du Centre international de documentation et d'information haïtienne et caribéenne.

  • Découvrir les épices boréales de la Côte-Nord, un joyau méconnu

    En plus de leur goût exquis, les infusions de champignons chaga ont, semble-t-il, des vertus thérapeutiques et peuvent éloigner le cancer. Russel Tremblay, fondateur de l'entreprise Les Saveurs boréales, se passionne aussi pour le poivre des dunes et la salicorne, des produits du terroir nord-côtier que les chefs québécois intègrent de plus en plus à leurs créations. À l'invitation de notre chroniqueur Philippe Mollé, il nous entretient de l'art de valoriser les plantes nordiques.

  • Quand Steven Soderbergh tourne un film complet avec son iPhone

    Le fameux téléphone d'Apple est en train de se faire une place comme outil professionnel au cinéma. Même les plus grands réalisateurs bénéficiant de budgets pharaoniques se laissent séduire par les possibilités décuplées de nos petits téléphones, explique le chroniqueur techno Stéphane Garneau. Steven Soderbergh, par exemple, a entièrement tourné le film High Flying Bird avec un iPhone 8.

  • Guy Rocher : l'éducation, plus grand acquis de la Révolution tranquille

    À 94 ans, le sociologue qui a contribué à la déconfessionnalisation du système scolaire et à l'édification d'une école égalitaire pose un regard à la fois admiratif et inquiet sur le Québec dont il a été l'un des grands bâtisseurs. Somme toute satisfait des succès du système d'éducation public, Guy Rocher se dit toutefois préoccupé par « l'indifférence politique devant les menaces climatiques ».

Vous aimerez aussi