•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Audio fil du samedi 19 mai 2018

Rattrapage

  • L'hiver a décimé des colonies d'abeilles

    Certains apiculteurs auraient perdu jusqu'à 60 % de leurs colonies au cours de l'hiver. Serait-ce la faute des changements climatiques? C'est l'une des hypothèses avancées par Anicet Desrochers, qui produit des reines à Ferme-Neuve, dans les Laurentides. « L'automne a été plus chaud et plus long, ce qui a mené les abeilles à demeurer actives plus longtemps et à se fatiguer, dit-il. Le printemps, trop froid et arrivé en retard, a aussi achevé certaines abeilles. »

  • La bande dessinée connaît un véritable âge d'or

    Essor de la « nouvelle bande dessinée », bédé au féminin, croisements fertiles entre bande dessinée et cinéma, et effervescence exceptionnelle de la BD québécoise : voilà quelques-unes des tendances observées dans le monde du neuvième art. François Mayeux, président du conseil d'administration du Festival BD de Montréal – qui est de retour pour une septième année –, nous explique que la bande dessinée connaît actuellement une période très féconde.

  • L'art inuit nous est connu grâce au travail de Raymond Brousseau

    Le réalisateur Raymond Brousseau s'est passionné pour l'art inuit jusqu'à mettre sur pied l'une des collections les plus imposantes au monde. Fasciné par l'histoire de cet homme déterminé et désireux de raconter les relations entre collectionneurs et musées, le muséologue et historien de l'art John R. Porter lui consacre un livre intitulé Raymond Brousseau et l'art inuit : le parcours singulier d'un artiste collectionneur.

Vous aimerez aussi