•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi et rien d'autre

Avec Joël Le Bigot

Le samedi de 7 h à 11 h

Audio fil du samedi 31 mars 2018

Rattrapage

  • Montréal, une plaque tournante de l’espionnage russe en Amérique

    L'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergei Skripal a mis en lumière la présence de trois agents russes parmi les employés du Consulat général de la Fédération de Russie à Montréal. « Rien de neuf sous le soleil », dit le journaliste Fabrice de Pierrebourg, spécialiste des dossiers de sécurité nationale. Montréal, en tant que porte d'entrée vers l'Amérique, a toujours été une ville de prédilection pour les espions en provenance de pays européens.

  • Jacques Lacoursière, l'historien populaire par excellence

    Parce que sa plume est imagée et que sa langue est celle de l'écrivain, parce que ses explications sont claires, que son regard sur l'histoire embrasse large et parce qu'il en parle avec passion, Jacques Lacoursière est devenu au fil du temps un véritable historien populaire, dont les livres se vendent massivement. Son collègue Denis Vaugeois évoque les grandes qualités de ce chercheur qui est aussi un conteur.

  • Le Québec s’impose comme fief de la recherche sur la radicalisation

    Épargné par les attentats djihadistes qui ont terrassé l'Europe ces dernières années, le Québec a une « distance critique salutaire » par rapport à la question de la radicalisation et dispose de nombreux experts mondialement reconnus sur le sujet, selon le politologue Sami Aoun. Hôtesse de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents, la province est désormais aux premières loges de la recherche sur la montée des extrémismes violents.

Vous aimerez aussi