•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ma vie en région : une page Facebook d’une famille immigrante pour vanter la région

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Ma vie en région : une page Facebook d’une famille immigrante pour vanter la région

Audio fil du lundi 10 décembre 2018
Une femme et un adolescent donnent une entrevue dans nos studios de Val-d'Or.

Marina et Eduard Stavila ont décidé de partager avec le monde leur amour pour Val-d'Or via la page Facebook Ma vie en région.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Une famille immigrante installée à Val-d'Or depuis environ un an et demi a lancé une page Facebook pour vanter les mérites de la région.

Marina et Eduard Stavila ont lancé la page Ma vie en région pour encourager les immigrants à adopter l'Abitibi-Témiscamingue.

Une vidéo publiée sur leur page a été visionnée à près de 10 000 reprises en une journée.

Le mari de Marina Stavila étant géologue, un emploi à la Mine Canadian Malartic l'a mené à s'installer en Abitibi-Témiscamingue.

Elle a réussi à se trouver un emploi en tant que conseillère en santé et sécurité chez Forage Orbit Garant.

On est au Canada depuis huit ans et au début on s'est installés à Montréal pour recommencer nos études à zéro dans des domaines différents. Après sept ans, on est venu à Val-d'Or, raconte-t-elle.

Refaire sa vie

Eduard ne savait pas trop comment réagir lorsque ses parents lui ont annoncé que la famille déménageait à des centaines de kilomètres au nord de Montréal.

Tous mes amis étaient à Montréal, j'avais déjà construit une vie avec mes amis, on sortait souvent ensemble. Ça a été vraiment difficile de m'adapter à nouveau, me faire des nouveaux amis à Val-d'Or, confie-t-il.

Un an et demi plus tard, il a réussi à se refaire un cercle d'amis, a joint des équipes sportives et s'est habitué à sa nouvelle ville.

Des opportunités d'emploi

Il y a un fort manque de main-d'oeuvre, alors dès le début j'avais cette idée [de faire des capsules sur le web]. Je me suis dit que j'allais me donner plus de temps, on est nouveau dans la région, on ne connaît pas vraiment les réalités. Après un an et demi, j'ai parlé avec mon fils et j'ai dit je pense que c'est le temps de se lancer, affirme Marina.

Dans ses capsules, elle abordera non seulement les opportunités d'emploi, mais aussi la vie sociale et les opportunités pour les entrepreneurs. Eduard, lui, parlera des possibilités pour les jeunes.

Ils étaient tous deux surpris de l'engouement qu'a suscité leur première capsule.

Pour les suivre dans leur projet, abonnez-vous à la page Ma vie en région. (Nouvelle fenêtre)

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi