Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du lundi 19 novembre 2018

Un Rouynorandien d’origine se démarque sur la scène culturiste

Publié le

Un culturiste tient une plaque de champion du monde lors d'une compétition de culturisme.
Steve Cossette est reparti de Las Vegas en tant que Champion du monde de la compétition Musclemania.   Photo : Nicolas Bourque

Le natif de Rouyn-Noranda Steve Cossette a vécu toute une gamme d'émotions ce week-end. Le culturiste a remporté le titre de Champion du monde lors de la compétition Musclemania, dans la catégorie physique classique.

Un texte de Marie-Hélène Paquin
D'après une entrevue d'Annie-Claude Luneau

Musclemania est une fédération de sports de condition physique (fitness) internationale prônant un sport propre. Les athlètes sont donc testés sur une base régulière afin de s’assurer qu’ils n’utilisent pas de stéroïdes.

C’est ce qui a mené Steve Cossette à s’y intéresser. C’est un sport qui a déjà eu mauvaise presse parce qu’il y avait tellement d’athlètes qui étaient dopés, parce que c’était le chemin facile à prendre, les athlètes avaient des résultats rapides. C’est devenu ce qui était décrit comme un freak show, déplore-t-il.

Steve Cossette le dit d’entrée de jeu : pour arriver à un tel résultat sans stéroïdes, il faut d’abord avoir une génétique favorable à la musculation. Tout le monde peut s’améliorer. On part de notre génétique et on l’améliore avec le temps. C’est sûr que c’est long, ça prend des années, mais il ne faut pas se décourager. Il ne faut pas lâcher. Il faut s’entraîner de trois à quatre fois par semaine, avoir une bonne alimentation et s’entourer d’un bon entraîneur, affirme-t-il.

La compétition est basée sur trois critères : la densité musculaire, la définition musculaire et la présence scénique. Le positionnement sur scène, le sourire, être capable de présenter son physique, précise Steve Cossette quant au troisième point.

Steve Cossette a toujours préféré les sports individuels. Jeune, il s’intéresse aux superhéros, mais aussi aux acteurs à la Arnold Schwarzenegger et Jean-Claude Van Damme. J’ai décidé d’arrêter le karaté et de m’en aller dans la musculation, tranquillement. Mon but n’était pas nécessairement de faire de la compétition, mais de m'améliorer, sauf que je ne faisais pas vraiment attention à mon alimentation. Je dirais que c’est depuis les trois dernières années que j’ai eu des meilleurs résultats. Souvent, on a tendance à oublier l’importance de bien manger et à quel point ça peut avoir une influence sur tout notre corps, rappelle-t-il.

Chargement en cours