Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie-Claude Luneau
Audio fil du jeudi 5 avril 2018

Dorian Gaboriau remporte le concours Ma thèse en 180 secondes de l'UQAT

Publié le

Un étudiant pose devant une affiche de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
Le gagnant de l'édition 2018 de Ma thèse en 180 secondes de l'UQAT, Dorian Gaboriau.   Photo : Radio-Canada / Karine Mateu

L'étudiant au doctorat sur mesure (science nature et génie) Dorian Gaboriau a remporté la finale locale du concours Ma thèse en 180 secondes, qui consiste à synthétiser sa thèse ou son mémoire en 3 minutes.

La finale locale se déroulait le 5 avril, au campus de Rouyn-Noranda de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Deux des 10 finalistes étaient en entrevue au micro de Félix B. Desfossés, soit Roxane Drainville, étudiante au doctorat en éducation, et le gagnant, Dorian Gaboriau.

Ce dernier s'est dit soulagé après avoir mis la main sur le prix du jury. « Soulagé, déjà, d'avoir fait cette prestation, et puis content d'avoir gagné. C'était une belle expérience », confie-t-il.

Dorian Gaboriau représentera maintenant l'UQAT à la finale nationale, qui aura lieu à Chicoutimi le 9 mai, dans le cadre de l'ACFAS.

Un étudiant pose en compagnie de professeurs universitaires. Il tient un certificat dans ses mains.
Dorian Gaboriau reçoit le prix du jury - doctorat. Photo : Radio-Canada/Karine Mateu

Une expérience enrichissante

Pour Roxane Drainville, cette expérience a été plutôt stressante, notamment en raison du chronomètre où les participants voient le temps filer à toute allure. « C'est une belle expérience d'essayer de résumer ce sur quoi on travaille pendant des heures et des heures en trois minutes », fait-elle valoir.

Les deux étudiants ont commencé leur doctorat il y a à peine six mois, mais peuvent déjà en résumer l'essence. « Comme je n'ai pas remporté le concours, je compte me représenter dans les prochaines années et là j'aurai des résultats à partager », indique Roxane Drainville.

Pour entendre leur entrevue complète et une reprise de leur thèse en 180 secondes, consultez l'audiofil.

Chargement en cours