•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Chantiers Chibougamau : des retombées pour quelques villes de la région

Rattrapage du mardi 27 octobre 2020
Une usine de papier, en hiver.

Les effets du développement de nouveaux projets miniers et la reprise de l'usine de Domtar par Chantiers Chibougamau se font déjà sentir dans la communauté.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

L'entreprise de produits forestiers Chantiers Chibougamau lance une opération de recrutement nommée l'Opération 50-50.

Avec cette initiative, l'entreprise, qui possède des usines à Landrienne, Lebel-sur-Quévillon et Chibougamau, souhaite embaucher un minimum de 50 employés supplémentaires, avec un salaire d'au moins 50 000 $.

Ce sont des postes au salaire minimum à l'embauche de 50 000 $, mais le salaire moyen dans nos usines à Chibougamau et à Landrienne, il est de 65 000 $ par année, et ça c'est à l'embauche, au jour 1. À Lebel-sur-Quévillon, le salaire moyen est de 90 000 $ par année, explique le directeur exécutif, développement corporatif chez Chantiers Chibougamau, Frédéric Verreault.

L'entreprise familiale est en pleine expansion, alors que l'industrie forestière vit des jours difficiles.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi