•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chasseur d'Amos observe une meute de loups

Région zéro 8

Avec Félix B. Desfossés

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Un chasseur d'Amos observe une meute de loups

Rattrapage du lundi 19 octobre 2020
Une capture d'écran d'une vidéo montre une meute de loup dans la forêt.

Les loups ne semblaient pas s'apercevoir de la présence du chasseur.

Photo : Facebook/Maxime Gagnon

La vidéo d'un chasseur qui a aperçu une meute de loups près d'Amos devient virale sur les réseaux sociaux. Il y a quelques jours, Maxime Gagnon a réussi à filmer environ 14 loups dans leur habitat naturel, un phénomène rare.

Installé sur son territoire de chasse nouvellement acquis, Maxime Gagnon callait l’orignal un bon matin lorsqu’il s’est rendu compte qu’un loup lui répondait. Après quelque temps, il a pu entendre une meute de loups hurler avant qu’elle ne s’approche de sa tour d’observation.

Sa vidéo a été partagée plusieurs centaines de fois depuis sa publication.

Selon Félix Offroy, directeur du Refuge Pageau, ce chasseur a eu beaucoup de chance d’apercevoir cette meute de loups. Ç’a été une belle chance, je n’ai jamais eu cette chance-là, j’ai hâte que ça m’arrive, confie-t-il.

M. Offroy a analysé la vidéo et croit que les loups n’étaient pas en mode attaque et qu’ils n’étaient probablement pas conscients de la présence de l’homme à proximité. Au départ, on les voit, ils s’amusent entre eux, ils sont en train d’avoir une vie sociale normale de loups, ils n’ont pas l’air conscients qu’il est là. [...] Ils n’ont pas l’air de loups en mode chasse, ils ont l’air de loups en mode cool, déduit-il.

Le talent de calleur d’orignal de Maxime Gagnon pourrait aussi avoir contribué à attirer les loups, croit le spécialiste. Ça se peut qu’ils réagissent, peut-être que le gars est un super calleur. [...] Est-ce que par son subterfuge, par du vent dans les feuilles ou quelque chose comme ça, il a vraiment créé un subterfuge qui a fait en sorte que les loups ont voulu aller voir ce qui se passait? Ça, je crois à ça, parce que ça reste des animaux qui ont besoin de savoir ce qui se passe sur leur territoire, dans leur espace. Pour le savoir, il faut s’en approcher, explique Félix Offroy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi